Rédacteur Marguerite Topiol

Marguerite plaque Paris à l’âge de 22 ans pour étudier l’art de la mise en scène à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) à Bruxelles et obtient son master en juin 2011. En effet, après une formation d’actrice au conservatoire du Vème arrondissement, elle désire maîtriser les techniques de régie plateau, de direction d’acteur, et de production théâtrale, convaincue qu’un artiste complet se doit de connaître tous les rouages du métier. Elle ouvre encore ses horizons en suivant une formation à l’animation d’ateliers d’expressions créatrices, proche de l’art-thérapie, et sort diplômée des ateliers de l’INSU (Schaerbeek). Mais comédienne dans l’âme, elle revient à la scène plus déterminée que jamais. Plusieurs expériences aussi passionnantes qu’enrichissantes lui confirment son désir. Notamment lors de nombreux stages de jeu sous la direction d’Enzo Cormann, Simone Amouyal, Jean-Pierre Vincent, Emmanuel Demarcy-Mota, Philippe Adrien et Daniel Mesguich ; et des premiers rôles au sein de la Cie du Théâtre de l’Épée de Bois (Cartoucherie de Vincennes) et au petit écran avec les sagas de Gérard Mordillat (L’Île atlantique et Les Vivants et les Morts). Aujourd’hui, ses projets se répartissent entre l’écriture dramatique et la création collective lors de laboratoires de recherches théâtrales (Blé, de la Cie Clinic Orgasm Society et performances variées avec la Cie Arts Nomades). Au quotidien, elle partage ses activités entre l’assistanat à la mise en scène d’Olivier Coyette au Théâtre de Poche et pour la Cie La Fabrique Imaginaire ; ainsi qu’à son poste d’administratrice et chargée de développement de plusieurs compagnies… jeunes ou reconnues !

Ses articles

  1. scène

    Entretien avec
    Philippe Sireuil

    Marguerite Topiol a rencontré Philippe Sireuil, directeur du Théâtre des Martyrs. C’était l’occasion pour eux de discuter de la fonction de directeur de théâtre, et de faire le point sur la saison à venir. Entretien à écouter. Accède àtous les entretiens!

  2. scène

    Arance
    Comment dépeindre l’indicible ?

    Ces derniers mois, la « crise des migrants »1 est devenue un sujet incontournable pour les artistes. Avec Arance : Avoid Shooting Blacks, présenté au Varia du 23 février au 5 mars, Pietro Marullo s’est lui aussi senti investi d’une mission de sensibilisation. Chaque théâtre intègre à sa programmation ce brûlant problème…

  3. scène

    FOCUS
    Peeping Tom

    Pour cette fin d’année 2015, le KVS nous offrait un beau cadeau : deux productions de la compagnie de danse-théâtre Peeping Tom à seulement quelques jours d’intervalle. Un vrai plaisir de retrouver l’univers surréaliste du duo Gabriela Carrizo et Franck Chartier ! Mais quelle drôle d’idée d’assembler les spectacles Vader et 32 rue Vandenbranden, si…

  4. scène

    Une vocation à peine choisie

    Lorsque Bruno Vanden Broecke, comédien adulé en Flandre, entre sur la scène du KVS, ce n’est pas un beau gaillard quarantenaire qui apparaît, mais un vieillard fragile, hésitant et courbé par la fatigue. Immédiatement, le ton est donné. La performance s’annonce grandiose ! © Koen Broos Imaginez un gamin de 17 ans, qui aime faire…

  5. scène

    Qu’allons-nous laisser à nos enfants ?

    Alors que j’écris ces lignes, j’apprends qu’au même moment Paris est la scène d’attentats sanglants perpétrés par Daesh. Un terrifiant écho au spectacle de Jeanne Dandoy, Hasta la vista Omayra, découvert deux jours plus tôt au Théâtre de Poche, et représenté jusqu’au 28 novembre. Une tragédie moderne qui s’inquiète du monde dans lequel naissent nos…

  6. cinéma

    Qui sont ces vierges
    sous serment ?

    À l’heure où la question du genre pose encore des difficultés, où la sexualité est partout et règne en maître, Laura Bispuri propose d’échapper aux idées reçues et aux blockbusters de la rentrée avec une histoire sensible et peu banale : celle de ces femmes qui se travestissent en homme, non pour se sentir en…

  7. livres

    Mille Regrets
    d’Elsa Triolet
    … plus le mien !

    Me voilà bien embarrassée au moment de me lancer dans la critique de Mille Regrets d’Elsa Triolet. Qu’en dire ? Qu’écrire ? Comment vous transmettre mes impressions ? On ne peut pas demander à chaque livre de transformer la vie de ses lecteurs. Même les meilleurs ne le peuvent que très rarement.…

  8. scène

    Incursion lumineuse sur les travailleurs de l’ombre

    À deux pas de la place Liedts à Schaerbeek, croisement multiculturel bruxellois, le théâtre Océan Nord reprend les Invisibles qu’il avait créé en 2012 pour son trentième anniversaire. Un spectacle où le corps et les mots ne laissent personne indifférent et qui suscite le débat. Tout est parti de l’initiative des interprètes Catherine Mestoussis et…