Rédacteur Salomé Frémineur

Doctorante en philosophie, j'écris ici sur les livres et la scène et je lutte avec ma tendance à faire une utilisation forcément abusive du tropisme « tout est politique ».

Ses articles

  1. scène

    Drumming
    Tambours battants

    Drumming, c’étaient douze danseurs de la compagnie Rosas, l’ensemble de musique contemporaine Ictus et le Théâtre National, parce qu’il fallait de la place pour accueillir du monde. Et c’était splendide. [youtube id= »staEZ7FcGqE » align= »center »] Drumming [1] est une des œuvres qui a apporté sa réputation d’excellence à Anne Teresa de Keersmaeker. Fondée sur les structures géométriques, son…

  2. scène

    Théâtre et politique (4)
    Mettre en scène le Capital

    À l’École des maîtres, de jeunes comédiens de plusieurs pays d’Europe expérimentent pratiques et langages théâtraux sous la houlette d’un metteur en scène renommé. L’édition 2015 était placée sous le signe du Capital. Cet article s’inscrit dans un cyle sur les rapports entre théâtre et écriture non fictionnelle. Vous pouvez relire l’introduction,…

  3. scène

    Théâtre et politique (3)
    Pendant le naufrage

    Le Raoul Collectif revient en forme ! Trois ans après la création du Signal du promeneur, Romain David, Jérôme De Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szezot nous font marrer avec Rumeur et petits jours, au National jusqu’au 28 novembre. Cet article s’inscrit dans une série sur les rapports entre théâtre et…

  4. scène

    Théâtre et politique (1)
    Amor mundi
    Penser la tempête

    Spectacle sur Hannah Arendt, Amor mundi parle de la difficile nécessité de penser après la guerre et l’exil. Avec la dramaturge Valérie Battaglia, Myriam Saduis propose une plongée lumineuse entre action et contemplation. Mathilde Lefevre. Photo © Serge Gutwirth. « S’il n’y avait pas eu l’histoire du monde, Hannah serait en train de…

  5. scène

    Théâtre et politique (0)
    Quand la scène s’écrit
    avec la théorie

    Qu’il s’attache à une question d’actualité ou traite des thèmes plus vastes, le théâtre s’empare souvent du politique dans son sens large, entendu comme la question de la vie collective, du commun, du pouvoir, des rapports de force.   Il lui arrive alors de se reposer sur une base théorique : une…

  6. scène

    Farces & attrapes
    marxiennes et révolutionnaires

    Deux heures et demie de ripaille et de débats politiques sur la révolution et le mode de production capitaliste : après une tournée en France, le Capital et son singe est passé au Kunstenfestivaldesarts. Une farce sur la théorie marxiste : ce qui semble un oxymore est en fait assez cohérent. Déjà…

  7. scène

    Portrait de famille

    Entre héritage et révolte, la filiation est un chemin semé d’embûches. Riton Liebman raconte le sien, en forme d’hommage. Les interventions de Marcel Liebman dans les assemblées de Mai 68 ont créé des légendes, comme ses cours en auditoire bondé et les débats qui s’y tenaient, symboles des années de contestation. Professeur…

  8. scène

    Le Réserviste
    Dire le non-travail

    Spectacle nerveux et franc du collier, Le Réserviste parle d’un chômeur qui voudrait refuser la culpabilité, de courber l’échine et, pourquoi pas, de travailler. Après Démons me turlupinant en janvier au Rideau, c’est un plaisir de retrouver le duo Thomas Depryck / Antoine Laubin avec une version (beaucoup plus) longue d’un spectacle…

  9. scène

    Politique et théâtre comme engagements du corps
    Entretien avec Jean-Marie Piemme

    Du 2 au 7 décembre, l’auteur dramatique Jean-Marie Piemme est à l’honneur au Théâtre de Liège. Trois de ses pièces y sont jouées : l’Ami des Belges, Café des patriotes et J’habitais une maison sans grâce, j’aimais le boudin, adaptée de son récit autobiographique Spoutnik. Nous avons rencontré Jean-Marie Piemme pour évoquer ces textes, leur contenu…

  10. scène

    Crise de la représentation

    Tentative de portrait d’une époque de crise économique et de repli identitaire, Dire ce qu’on ne pense pas dans des langues qu’on ne parle pas investit la Bourse de Bruxelles. Création du Brésilien Antônio Araújo, le spectacle est ensuite attendu au Festival d’Avignon. La crise : le mot est sur toutes les langues, répété jusqu’à…