Aller directement au contenu.

Rubrique Cinéma

  1. 3 jours à Cannes

    Pour la première fois, des sésames exceptionnels ont été accordés à près de mille cinéphiles de 18 à 28 ans, sur la Croisette du 17 au 19 mai. Le badge nominatif leur a permis de voir les films de la sélection officielle. Accepté préalablement sur lettre de motivation, il fallait également pouvoir…

    par

  2. Ni juge, ni soumise
    le retour
    de Madame Sans-Gêne

    Ni juge, ni soumise, le documentaire réalisé par Jean Libon et Yves Hinant, présente Anne Gruwez, personnage haut en couleur, dotée d'un caractère bien trempé et complètement... décomplexé. C'est arrivé près de chez vous, c'est du made in Bruxelles.

    par

  3. Lady Bird
    Greta Gerwig
    déploie ses ailes

    Après avoir co-écrit Frances Ha avec son compagnon Noah Baumbach, en 2012, l’actrice Greta Gerwig (Jackie, Mistress America, Maggie’s Plan,...) s’illustre pour la première fois en tant que réalisatrice avec Lady Bird, ouvertement inspiré de sa propre adolescence en Californie, s’appropriant subtilement le film d’apprentissage. Lady Bird ramène le public en 2003 en…

    par

  4. La cinéthèque idéale
    chapitre 4
    Les années 1940

    La cinéthèque idéale de Karoo, rythmée par l'érudition de Ciné-Phil RW et contrepointée par d'autres rédacteurs, ce sont cent films de l'histoire du cinéma à voir absolument. Chapitre 4 : les années 1940. Un Top 10 de la décennie (dans le désordre) Casablanca (Michael Curtiz, EU, 1942) Topest ! On est toujours soufflé par la qualité…

    par

  5. Coup de projo
    Chapitre 3 : Ça tourne

    Loin des paillettes et des salles multiplex, Karoo déroule le tapis rouge à ceux qui font vivre le cinéma autrement, sous d’autres formes, quelque part entre Panthéon et création.

    par

  6. Hors des barricades
    la révolte intime de Mai 68

    Pas envie de regarder un Godard pour célébrer les cinquante ans de Mai 681 ? On a pensé à vous. Retour sur les Innocents : The Dreamers de Bernardo Bertolucci, sorti en 2003, où l’on découvre la révolution de l’intime, et une certaine idée de l’intimité de la révolution. Loin de l’agitation…

    par

  7. Carnivores
    Mes os, mon sang, ma chair

    Donc hier, j’ai été tester les fauteuils moelleux du Palace à l’occasion de l’avant-première du film Carnivores des frères Renier. C’était évidemment juste pour admirer la belle Leïla Bekhti. Il y a un truc pas juste avec les Leila : elles sont souvent aussi belles que leur prénom au-dedans et au dehors.…

    par

  8. Hostiles
    Shakespeare, Molière
    et le western

    Comme un fantôme des temps dits héroïques, le western réapparaît sporadiquement sur nos écrans, pour nous parler de l’âme américaine. De sa nature intemporelle. Hostiles creuse un peu plus le sillon.

    par

  9. La Mort de Staline
    Rire du totalitarisme

    Dans sa comédie noire, Armando Iannucci satirise le passé pour mieux nous renvoyer à notre présent.

    par

  10. Isle of Dogs
    Le stop motion a du mordant

    Après The Grand Budapest Hotel en 2014, Wes Anderson revient dans les salles avec le film d’animation Isle of Dogs (L’Ile aux Chiens). A mi-chemin entre le conte et la dystopie, le réalisateur y explore un univers plus sombre, moins wes-andersonien et donc plus accessible au grand public.

    par