Aller directement au contenu.

Rubrique Livres

  1. L’insurrection poétique
    Rendre le monde plus habitable

    Les éditions Bruno Doucey publiaient en 2015, à la faveur du Printemps des poètes, l'anthologie L’insurrection poétique. Manifeste pour vivre ici : voici les (é)cri(t)s de cent-dix poètes, français ou étrangers qui n’ont jamais renoncé à changer la vie. « Autrefois à la mémoire des poètes on élevait des statues en or…

    par

  2. Notes autour de
    Charleroi, Le pays aux soixante montagnes
    Ou la voix du revenant

    Personne n'est jamais dans la terre sauf les mineurs qui tirent pour les autres les marrons du feu de l'Hiver. Jacques Prévert Il s'en retourne chez lui. Dans la ville qui l'a vu naître : les noms des rues familières, les murs chargés de souvenirs, les arbres de jadis, les édifices, les trottoirs,…

    par

  3. Clair-Obscur
    de Don Carpenter
    Des hommes comme tant d’autres

    Don Carpenter revient chez nous avec la traduction de Clair-Obscur. 160 pages brutes, gravées dans le béton de l’Amérique des années 1960. Terriblement efficace. Le pitch pourrait ennuyer : l’Amérique provinciale des années 50-60, prise entre les paumés de Jack Kerouac qui s’évadent et celui de Salinger qui écrit sur sa propre…

    par

  4. Chroniques de Floréal
    de Louis Guilloux
    Plume hebdomadaire

    Au milieu du flot de livres publiés chaque année, il y a des perles de discrétion ; de petits trésors qu’il faut savoir dénicher… Les Chroniques de Floréal 1922-1923 de Louis Guilloux, récemment réédité par Héros-Limite, font partie de cette catégorie. Rien n’est plus extraordinaire que le quotidien. C’est une leçon qu’ont professé…

    par

  5. Les Samothraces
    L’éclat, l’éclat, l’éclat !

    Il est tout à fait possible que j’ai mal lu Les Samothraces. Que j’ai appliqué dans les béances de ce texte terrible mes propres visions de cauchemar et d’angoisse. Il est probable que face à la violence de sa prose, j'ai trébuché. Nicole Caligaris est une écrivaine exigeante. Ses textes sont construits…

    par

  6. Entre Moyano et Trajman
    par les coulisses

    Qu’est-ce que la poésie, qu’est-ce que c’est à la fin que tout ça qui ne fait jamais que commencer, à chaque fois ? Antonio Moyano et Paul Trajman cherchent, dialoguent, partagent par les coulisses. Atchoum ! Le déluge est glacial les smartphones rougeoient tout est si joli dans le noir le pantin…

    par

  7. Leurs enfants après eux
    désillusion d’une génération

    Quatre étés caniculaires, une ville éteinte, des adolescents dont l’avenir est déterminé… Dans Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu, lauréat du prix Goncourt 2018, raconte une génération piégée et désenchantée d’une façon brute, authentique et humaine.

    par

  8. Les Ravage(s)
    de la technolâtrie

    En 1943, Barjavel imagine le monde de 2052 : celui du règne des machines et de la technologie. Pourtant, il décrit aussi son effondrement, dans une disparition complète de toutes formes d’énergies. Pure spéculation ou clairvoyance ? 2052 : Paris brille de la lumière des autoroutes où se pressent des milliers de voitures dans…

    par

  9. La Fin des bourgeois
    de Camille Lemonnier
    Dégoût et décadence

    Peut-on tirer quelque chose d’un livre plein de fiel ? Faut-il le lire malgré son fond misogyne et ses théories antisémites ? Ce sont les questions que Karoo se pose dans cet article portant sur un « classique » de la littérature belge, la Fin des bourgeois de Camille Lemonnier.

    par

  10. Moi, Antoine et les autres
    Entretien
    avec Antoine Wauters

    Après notre interview irrévérencieuse en dix questions, voici la suite de notre rendez-vous avec Antoine Wauters. L’auteur liégeois, lauréat du prix Première de la RTBF pour son roman Nos mères, signe une double publication avec Pense aux pierres sous tes pas et Moi, Marthe et les autres aux éditions Verdier. L’occasion pour nous…

    par