Aller directement au contenu.

Rubrique Livres

  1. Des hommes et des dieux

    À propos de La Colère de Poséidon d’Anders Nilsen, traduit de l’anglais par Christophe Gouveia Roberto et paru aux éditions Atrabile.

    par

  2. La maladresse
    d’être au monde

    Après un premier roman qui avait révélé une écriture audacieuse et bourrée de fantaisie, Christophe Levaux revient avec sa sœur, Aurélie Wiliam Levaux, raconter un pan de leur adolescence dans un village perdu. Ça s'appelle Le Tas de pierre (Cambourakis) et ça décape ! Tout commence par un accident de train. Ou plutôt…

    par

  3. Quelque part en paradis

    Avant de déménager, j'aimerais parler d'un livre reçu par la poste. Brûle l'enfant-vieux est de couleur verte et dehors, il neigeait. Maintenant que les arbres ont à nouveau des feuilles, que les cerises sont là, bien qu'aussitôt bouffées par les perruches, il semble possible de dire deux mots du dernier né d'Antonio…

    par

  4. Trio pour un monde égaré
    « explorer de nouveaux possibles »

    L’écriture minimale de Marie Redonnet lui permet de traiter de sujets délicats et actuels avec une facilité inhabituelle. Dans Trio pour un monde égaré, récit à trois voix, elle aborde des thématiques comme la guerre, l’exil ou l’identité, sans laisser les personnages, aussi attachants que terrifiants, s’y emprisonner.

    par

  5. Rosa
    Un combat de boxe littéraire

    Rosa de Marcel Sel, paru aux éditions ONLIT, se lit comme on assiste à un combat de boxe, mais littéraire, entre un père matérialiste et un fils qui se veut écrivain.

    par

  6. Comme un chef
    la mise en cases
    d’une passion dévorante

    S’il fallait expliquer ce qu’est la découverte d’une passion à quelqu’un qui n’a encore jamais eu la chance de le vivre, le roman graphique de Benoît Peeters et d'Aurélia Aurita serait sans aucun doute une première lecture à conseiller tant il transporte le lecteur, avec intelligence et poésie, au cœur des souvenirs d’une jeunesse marquée par la rencontre de la cuisine.

    par

  7. Je n’aime d’amour
    que le côté marin

    Début mai, Chantal Thomas, ou l’élégance littéraire française dans ce qu’elle a de plus authentique et sadienne, présentait à Passa Porta son dernier ouvrage. L’occasion d’une rencontre située à mi-chemin entre mère, océan et composition romanesque.

    par

  8. Astrid Chaffringeon
    vivre et se défendre, l’écriture

    Rencontre avec Astrid Chaffringeon à l'occasion de la parution de Chambre avec vue, paru chez Éléments de langage : balade le long de quelques extraits...

    par

  9. Le figurant
    la vie Orangina

    Baisers volés, rêves mouvants, bonheur fané… que reste-t-il de nos amours en fuite ? N’est-on jamais que le figurant de sa propre vie ?

    par

  10. Fuck America
    d’Edgar Hilsenrath
    à lire d’un souffle

    Merci. La critique pourrait s’arrêter là. Merci au Tripode de ressortir Fuck America, ce brûlot à la fois drôle et grinçant. Merci de publier l’œuvre entière d’Hilsenrath. On n’en trouve pas tous les jours, des trésors comme celui-là !

    par