Aller directement au contenu.

Feuilleton This is your song

This is your song, c’est une vidéo | une chanson bien choisie et juste quelques lignes. 1er, 2e, 3e degrés bienvenus !

  1. This is your song (75)
    Hommage
    aux Frères Jacques

    « Paul Tourenne est mort. » C’est qui ça déjà ? Assis en face des deux Jeunes, l’Ancien ouvre une page d’information à son sujet. — Mais oui bien sûr ! C’est le dernier des Frères Jacques ! s’esclaffe-t-il. — Les Frères Jacques ? Parce qu’il y en a plusieurs ? ironise…

    par

  2. This is your song (74)
    Le Colisée
    Donnie Darko

    It’s a love song. It’s a movie. Le Colisée présente sa version de Donnie Darko.   Souvent à contre-pied et toujours empli d’un enthousiasme désarmant, Le Colisée vient proposer un manifeste à l’une des tendances actuelles : la reconquête de l’innocence. Il faudra délivrer celle-ci des oubliettes où elle est retenue captive. Moult…

    par

  3. This is your song (73)
    Solange
    Don’t Touch My Hair

    Reconnue des amateurs de R&B et de Neo Soul, Solange n’a jamais eu un impact comparable à celui de sa grande sœur Beyoncé, mais n’en est pas moins une artiste indéniablement douée qui avance à son propre rythme. Cependant, si Solange n’est pas Beyoncé et réciproquement, on ne peut pourtant pas nier…

    par

  4. This is your song (72)
    Kool Keith
    World Wide Lamper

    Kool Keith is back ! Pour tous les fans du versatile genius, l'arrivée de son nouvel album, Feature Magnetic, est un événement. On en découvre ensemble un premier extrait, World Wide Lampers (feat. B.a.R.S. Murre & Dirt Nasty). Premier clip issu de l’album, et malheureusement pas la meilleure pioche : World Wide…

    par

  5. This is your song (71)
    White Island
    Die Verboten

    Dédale de sonorités et de textures finement travaillées, l’île blanche des Die Verboten, autre projet des célèbres frères Dewaele, est telle une jungle rythmique et synthétique, elliptique et hypnotique, riche en références.   [youtube id="n7khcwZnOug"]   Une aventure qui, loin d’être dangereuse et sauvage, inaugure le manque d’assurance que l’on ressent une fois…

    par

  6. This is your song (70)
    Chapelier fou
    Les Métamorphoses du vide

    Un Chapelier fou, Bertrand Gevart, les Métamorphoses du vide : forcément, dans ce This is your song, ça plane un peu ! J’ai attendu plusieurs fois. Toujours à la même heure. 16 heures. C’est à 16 heures que la métamorphose se déroule. Le temps de déballer l’EP en sifflant un non-anniversaire, Louis…

    par

  7. This is your song (69)
    Raphaële Lannadère
    J’accélère

    Première apparition sur Karoo de Clarisse qui nous emmène à la découverte de Raphaële Lannadière. Elle accélère et elle nous plonge, elle nous coule dans cette nostalgie d’un passé encore à venir. Elle accélère et distribue des minutes supplémentaires.  Elle montre élégamment : le corps qui vole au-dessus d’un pare-chocs de voiture…

    par

  8. This is your song (68)
    Franco Battiato
    Cerco un centro di gravità permanente

    Autre époque, mais c’est toujours la même chose : on est tous à la recherche d’un centre de gravité. Cerco un centro di gravità permanente, que l’on trouve sur l’album la Voce del padrone (1981) et sur toutes les compilations du grand Franco Battiato1, est de ces chansons pop irrésistibles, à la…

    par

  9. This is your song (67)
    Julien Neto
    Farewell

    Premier This is your song de la saison : on décolle en douceur sur les ailes de l'envoûtant Farewell de Julien Neto. Julien Neto, musicien expérimental parisien, berce ses auditeurs insomniaques par la création d’ambiances mélodiques atmosphériques. Son EP le Fumeur de ciel est le digne héritier des plus grands de ce genre.…

    par

  10. This is your song (66)
    The Undertones
    Here comes the summer

    Rock against morosity! Vive l’été, le soleil, les plages, les filles bronzées, le sable et les clichés. Ne nous fatiguons pas inutilement : gardons nos forces pour pogoter. En moins de deux minutes — possibly the shortest TOTP (Top of The Pops) performance! —, voici de quoi réveiller n’importe quel fan comateux d’Adele.…

    par