critique &
création culturelle
Séries animées # 3
Gravity Falls

Cet été, Aylin Manço nous guide dans la jungle des séries animées. Objectif : faire le tri parmi la multitude de propositions. Épisode trois, Gravity Falls.

L’été de leurs douze ans, Mabel et Dipper sont envoyés dans la bourgade de Gravity Falls, Oregon, sous la tutelle de leur grand-oncle Stan. Ce dernier tient une boutique de curiosités, un attrape-touristes conçu pour divertir les familles qui passent par là.

Si les curiosités du magasin de Stan sont des arnaques, Dipper découvre qu’il y a des choses très réelles et très bizarres qui se trament dans les bois de Gravity Falls. Il trouve un mystérieux journal qui décrit par le menu une galerie de monstres rôdant dans les alentours.

Parmi les huit dessins animés dont je vous parlerai cet été, c’est l’un de ceux qui s’adresse le plus explicitement aux enfants. Alors pourquoi donc, en tant qu’adulte, m’intéressai-je aux dessins animés pour enfants ?

D’abord, c’est incroyablement fun. Au lieu d’étouffer la créativité des scénaristes et animateurs, la contrainte de garder le tout « kid-friendly » les force à sortir des sentiers battus et imaginer des monstres non-conventionnels. Ici, pas de gore, pas de facilités, les monstres sont inquiétants, drôles et inattendus.

Même rédacteur·ice :

Gravity Falls

Créé par Alex Hirsch
Avec les voix de Jason Ritter , Kristen Schaal , Alex Hirsch , Linda Cardellini
États-Unis , 2012-2016
40 épisodes de 22 minutes

Gravity Falls

Voir aussi...