Rédacteur Sophie Hermant

Étudiante en philosophie à l'ulb. Passionnée de littérature, cinéma et théâtre. L'écriture est ma principale passion depuis mon plus jeune âge.

Ses articles

  1. livres

    Ne pas dire
    Fragments lyriques

    Ne pas dire de Dominique Loreau, c’est l’histoire de deux amants qui vivent leur passion dans le non-dit des instants éphémères. Quand tout est encore à dire et qu’on est bercé par ces moments fragmentés de plénitude et d’angoisse. Et cette peur de faner cette transe passionnelle ou de se perdre soi-même…

  2. livres

    Quand l’Humain
    a les yeux du Monstre

    Amour monstre nous entraîne au cœur d’une famille pas comme les autres aux prises avec des émotions pourtant bien communes. Bienvenue au cirque des Binewski. Bienvenue chez les monstres qui n’ont que faire de l’incolore normalité du monde. Rivalité, manipulation, désirs secrets… Quand une famille s’aime au point de se détruire, on…

  3. livres

    Antoine Boute
    S’enfonçant, Spéculer
    un grand éclat de rire dissonant

    S’enfonçant, Spéculer est un roman conceptuel, plus proche de la performance artistique que de l’art littéraire. Attention, rencontre avec un univers du troisième type. Dès les premières pages, le ton est donné : une écriture décalée évoluant dans un univers absurde peuplé de personnages complètement loufoques. Décontenancé au début, on est pourtant rapidement happé par l’intrigue très spéciale de ce roman d’un style particulier.

  4. livres

    Antoine Boute
    S’enfonçant, spéculer
    une performance littéraire

    S’enfonçant, spéculer d’Antoine Boute est un roman conceptuel, plus proche de la performance artistique que de l’art littéraire. Attention, rencontre avec un univers du troisième type. Dès les premières pages, le ton est donné : une écriture décalée évoluant dans un univers absurde peuplé de personnages complètement loufoques. Décontenancé au début, le…

  5. livres

    Volcanique !

    Agaves féroces est un de ces livres auquel on ne s’attend pas. Dès les premières pages, on est intrigué par l’écriture directe et rafraîchissante de Nicolas Marchal. C’est drôle, bien mené et la poésie qui s’immisce entre les sillons du récit nous donne un roman moderne et magnifiquement bien écrit. Les récits…