« Best of shorts 6 » met à l’honneur (pour la sixième fois) des courts métrages réalisés par des étudiants venant de partout dans le monde. Pendant cette édition, onze films d’études nous ont été  présentés et deux étudiants, l’une venant de Corée du Sud et l’autre des Pays-Bas, ont assisté à la projection.  

Malgré l’immense talent de tous les étudiants, deux œuvres m’ont particulièrement plu :

Tough de Jennifer Zheng

Voici une œuvre autobiographique retraçant l’histoire de Jennifer, jeune Britannique d’origine chinoise, et de sa mère. Le court métrage est rythmé par des dialogues portant sur l’exil de la mère de Jennifer et la crise identitaire de cette dernière. En effet, sa mère a quitté la Chine de Mao pour atterrir en Grande-Bretagne, soucieuse que sa fille ait un bonne éducation et une enfance heureuse. Elle ne lui a pas transmis la culture chinoise et la langue, ce qu’elle a regretté par la suite. Jennifer, elle, a traversé un crise identitaire : était-elle Chinoise de nationalité britannique ou une Britannique d’origine chinoise bien intégrée ? La place des mots avait une grande importance.

Jennifer Zheng n’avait aucune idée de ce qu’étaient les cours de design et de dessin auparavant. Elle s’est inscrite à la Kingston University Foundation sur un coup de tête, à vrai dire. Elle a relaté dans une interview qu’elle utilisait ses œuvres « pour essayer de comprendre des thèmes, des problèmes en travaillant dessus ».

Le film est très bien pensé. Les transitions entre les différents dessins traduisent les dialogues de la mère et de la fille. Les personnages sont rouges. Cette couleur rappelle bien entendu le drapeau chinois et la dictature de ce pays.

The Wrong End of the Stick de Terri Matthews

Un film débridé, loufoque et hilarant à souhait, je vous présente The Wrong  end of the Stick !

Malcolm, jeune instituteur britannique d’un trentaine d’années, vit avec son épouse dans une maison à la décoration un peu désuète. Mais Malcolm cache à sa femme un lourd secret. Et en effet, depuis un moment, celle-ci remarque un comportement étrange chez son époux, jusqu’à ce qu’elle le surprenne le phallus à l’air avec leur chien sous la table. C’est la goutte qui fait déborder le vase : son épouse le met à la porte pensant qu’il est zoophile. Pourtant…

Le grand rêve de Malcolm est de vivre et de se comporter comme un chien, qu’on le considère comme un gentil chien, rien de plus, rien de moins. Il traverse une vraie crise identitaire. Il essaie d’expliquer cela à sa conjointe qui finit par l'accepter tel qu’il est.

Tout le décor de ce court métrage est en prises de vue réelles. Ce contraste rend l'histoire plus réaliste malgré l'intrigue complètement barrée. Ce film m’a particulièrement plu car il met en avant un humour à la british impeccable !

Liste des onze courts métrages étudiants

At the Mouth of Summer, Xinxin Liu, JP, 2016, 5’49
Gyros Dance, Piotr Loc, Hoang Ngoc, PL, 2016, 14’39
Tough, Jennifer Zheng, GB, 2016, 4’49
Mrs. Metro, Aggelos Papantoniou, AU, 2015, 4’23
Asphalte, Lisa Matuszak, FR, 2016, 4’15
Wyjde z siebie, Karolina Specht, PL, 2016, 5’
What Else, Jelle van Meerendonk, NL, 2016, 6’02
Balkon, David Dell’Edera, HU, 2015, 6’18
My Father’s Room, Jang Nari, KR, 2016, 8’16 (gagnante du prix du meilleur court métrage étudiant)
Sirocco, Romain Garcia, Kevin Tarpinian, Thomas Lopez-Massy, Avril Hug, Lauren Madec, FR, 2016, 5’24
The Wrong End of the Stick, Terri Matthews, GB, 2016, 9’40