Cette année, le festival documentaire Millenium explore les grands enjeux de notre époque à travers une sélection de plus de 80 films venus du monde entier. Avec comme fil rouge « consommer à tout prix », l’édition 2019 questionne nos modes de vies et interroge : quel monde pour demain ?

La onzième édition du Festival Millenium a lieu du 22 au 30 mars 2019 à Bruxelles, au Cinéma Galeries, au cinéma Aventure, au Palace et au Cinéma Vendôme. En dix ans, le festival est devenu un rendez-vous incontournable du documentaire en Belgique, s’illustrant par une programmation riche et toujours aux prises avec l’actualité. Il présente ainsi une sélection de plus de 80 films, réalisés par des auteurs indépendants issus du monde entier. Depuis sa création, le Millenium propose des documentaires qui s’interrogent et nous questionnent sur les grands enjeux de notre époque et la construction d’un monde plus juste et équitable. Ce sont des valeurs éthiques et esthétiques qui sont ici mises à l’honneur, à travers une exigence de qualité et de justesse, tant dans la réalisation que dans le propos.

Cette année, le festival s’interroge sur la consommation, en nous montrant des hommes et des femmes tantôt consommateurs, tantôt consommés. Ce fil rouge « consommer à tout prix », recouvre des problématiques actuelles de notre monde globalisé : l’environnement et le climat, la digitalisation de notre société, le consumérisme effréné et ses conséquences sur l’individu comme sur la planète.

C’est donc à travers trois grand focus que l’édition 2019 explorera cette thématique : le « Panorama America », les « Docs for climate » et le focus « Digital citizens ». Pour chacun de ces focus, un film emblématique a été retenu. Le premier, « Panorama America », en collaboration avec Bozar, regroupe sept films qui mettent en lumière certains aspects méconnus de la société nord-américaine et permettent de mieux appréhender son impact culturel et économique sur le monde et l’Europe. La réalisatrice et photographe américaine Lauren Greenfield a ainsi été invitée, puisque c’est son documentaire, Generation Wealth, qui est l’emblème du panorama. Dans ce film, elle peint le portrait d’une Amérique obsédée par la richesse matérielle, l’accumulation, le luxe, le statut social et l’apparence.

Les « Docs for climate », quant à eux, s’attaquent à la problématique très actuelle du changement climatique et à l’impact de nos modes de vie sur l’environnement. C’est le film Sodom de Laurent Weigensamer qui a été choisi pour représenter ce focus, nous révélant le quotidien des plus de 6000 hommes et femmes travaillant dans la plus grande décharge électronique du monde, au Ghana.

Enfin, la thématique des « Digital citizens » se penche sur les questions de numérisation croissante de nos sociétés, de protection des données, de cyber-harcèlement, d’intelligence artificielle et des réseaux sociaux. C’est The Cleaners, de Moritz Riesewieck et Hans Blockpremière, qui est mis à l’honneur, nous exposant la réalité d’employés philippins chargés de faire disparaître les contenus jugés inappropriés de la toile.

En termes de programmation, les nombreux films se rencontrent à travers plusieurs compétitions. La compétition internationale réunit quinze films parmi les meilleurs documentaires de l’année et décernera l’« Objectif d’or » à celui retenu par le jury. La compétition « cinéma belge » regroupe treize films qui attestent de la qualité et de la diversité de la production documentaire belge. Enfin, la compétition « Vision jeune » soumettra à un jury de jeunes cinéphiles une sélection de films, leur donnant l’occasion de débattre et de partager leurs regards.

En outre, le Millenium aborde ces problématiques à travers deux grandes sections : les « Incontournables », films déjà largement reconnus et récompensés au cours de l’année, et les « Nouveaux regards », qui nous permettent de découvrir une production originale et novatrice.

Le festival accorde également une place prépondérante à la problématique du droit des femmes. En effet, il s’ouvre le 22 mars à Bozar, avec la projection du premier long métrage documentaire de Maceo Frost, Too Beautiful - Our Right to Fight, qui retrace le parcours exceptionnel de la cubaine Namibia qui se bat pour se faire une place dans le monde de la boxe. Il se clôture le 29 mars, toujours à Bozar, par la cérémonie de remise des prix qui récompense les meilleurs films. À cette occasion, On her shoulders d’Alexandria Bombach sera projeté. Le film retrace l’histoire de la jeune Irakienne prix Nobel de la paix, Nadia Murad, qui a survécu à Daesh, plaide aujourd’hui pour la cause yézidie et se bat contre l’esclavage et le trafic d’êtres humains. Le festival s’ouvre et se ferme donc sur deux parcours de femmes exceptionnelles et inspirantes.

Enfin, d’autres activités sont organisées tout au long du festival. Deux Master Class sont proposées, l’une se concentre sur la relation entre le son et l’image, l’autre sur le statut d’artiste et les droits d’auteur. Plusieurs séances spéciales ont également lieu, mettant à l’honneur le cinéma roumain et le cinéma coréen. Pour la première fois, plusieurs documentaires audio, en partenariat avec l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique, sont diffusés puis discutés en présence des réalisatrices. Enfin, des séances de rencontres destinées aux professionnels de l’audiovisuel leur permettent d’échanger sur leurs pratiques et d’élargir leurs horizons.

En savoir plus...

Festival Millenium

Du 22 au 30 mars 2019

Bozar, Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles
Cinéma Galeries, Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles
Cinéma Aventure, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles
Cinéma Palace, Boulevard Anspach 85, 1000 Bruxelles
Cinéma Vendôme, Chaussée de Wavre 18, 1050 Bruxelles

Points de vente : Bozar, Galeries, Aventure, Palace, Vendôme

Prix : 6€ tarif plein / 4€ tarif réduit (étudiant, sénior) / 1,25€ article 27 / 20€ pass 5 séances / 40€ pass 10 séances / 20€ pass 10 séances tarif réduit

Programme : http://www.festivalmillenium.org/schedule