Après quatre ans d’absence du monde littéraire, le cinéaste, acteur et musicien serbe, Emir Kusturica revient enfin. Avec Étranger dans le mariage, il signe un recueil de nouvelles truffées de fantaisie, où mélancolie et noirceur se côtoient dans un réalisme inouï.

Dans ce recueil de nouvelles, Emir Kusturica nous plonge avec brio dans la Bosnie-Herzégovine, remontant le temps jusqu’aux années '70. Un monde très différent du nôtre où l’on découvrira le destin de trois jeunes hommes, Zeko, Aleksa et Kosta, confrontés à l’amour, au bonheur et à la maladie. Empreint des souvenirs de l’auteur et profondément imprégné de l’histoire de son pays, Étranger dans le mariage révèle surtout un panel de personnages aussi réalistes que fascinants, mettant en scène cette culture avec brio.

Kusturica est passé véritable maître dans l’écriture ; il excelle à entremêler la mort et la vie, l’amour et la violence dans un style qui lui est propre. Il signe un ouvrage étonnant, bien loin des sentiers battus par la littérature européenne contemporaine. La dernière nouvelle, qui couronne véritablement cet ouvrage doté d’une sensibilité impressionnante, demeure dans la mémoire bien après en avoir tourné la dernière page. C’est presque un conte, et c'est un chef d’œuvre dans lequel narration rime avec poésie, le temps de quelques pages…

Seul obstacle à ce recueil du réalisateur aux deux palmes d’or, notre méconnaissance de la culture serbo-croate nous laisse parfois perplexe, peut-être face à une traduction difficile ? Mais une fois cet écueil passé, on embarque pour un voyage captivant en nostalgie.

En savoir plus...

Emir Kusturica
Étranger dans le mariage
JC Lattès, 2015
270 pages