Parue en 2006 aux éditions Actes Sud, présentée en 2011 dans le cadre du Off du Fetival d’Avignon, Occident de Rémi De Vos est une comédie noire et tragique. Sur fond de racisme ordinaire, un couple se délite. Ou pas. La pièce a été rejouée au Rideau dans une mise en scène de Frédéric Dussenne avec Valérie Bauchau et Philippe Jeusette dans les rôles principaux.

event_7311_1Elle est assise sur une chaise en formica. Vêtue d’un jogging rose, elle attend. Elle l’attend. Nous sommes lundi. Les jours se suivent et se ressembleront. Il rentre ivre, il lui dit qu’il va la tuer. Comme tous les soirs, il est allé se saouler au Palace avec son ami Mohamed. Mais le Palace n’est plus comme avant. Il est désormais fréquenté par des Yougoslaves. Et pour lui, les Yougoslaves ne sont pas des gens comme nous. Elle écoute vaguement son babil d’ivrogne, ses idées rances, ses arrière-pensées. Ils s’aiment sans doute. Leur couple s’épuise et leurs conversations tournent en rond.

Les jours se suivent et se ressemblent. Même s’il ne va plus au Palace. Toujours à cause des Yougoslaves. Il a élu quartier au Flandre. Là-bas, les habitués ont des idées un peu extrêmes mais au moins il n’y a pas de Yougoslaves. Au fond, il cherche simplement un bouc-émissaire, une cible sur laquelle déverser sa frustration. Sa femme l’attend encore chaque soir. On ne sait pas ce qu’elle fait de ses journées. Chaque soir, il l’insulte, se venge, ne supporte plus sa médiocrité. Alors, elle le provoque. Elle lui dit qu’elle fait des passes toute la journée. Il s’énerve, l’insulte encore. De toute façon, il ne cesse de la traiter de salope. Elle laisse faire. Elle sait très bien qu’il se prosternera si elle le menace de partir. Elle s’exécute. Il pleure, répète qu’il l’aime, comme une litanie. Et elle de lui conseiller d’aller se coucher.

téléchargement (1)Histoire d’un amour étrange, d’une classe sociale, du fonctionnement d’un couple, Occident de Rémi De Vos est aussi un texte sur l’absurdité du langage. Le rire surgit de phrases banales, de clichés, de situations tragiques. L’angoisse pointe entre deux répliques, deux silences.

Le spectacle est ponctué de chansons de Michel Sardou en version karaoké, sur lesquelles l’homme s’égosille. Ces morceaux chantés sont comme des respirations dans cette ambiance pesante et le symbole d’une France nostalgique de de Gaulle.

thmb_13748_img1Frédéric Dussenne met en scène cette pièce dans un dépouillement de décor qui laisse toute la place au texte et à l’interprétation formidable des comédiens. Philippe Jeusette est un ivrogne grotesque, burlesque, frustré, touchant ; Valérie Bauchau, une femme patiente, incisive, stricte, triste. Par la force avec laquelle les deux comédiens incarnent ces personnages, ils parviennent à faire exister leur monde.

Succession de jours de la semaine comme autant de tableaux, Occident est fort pour sa lucidité et sa simplicité. Rire grinçant, incapacité à dire les choses, rancœurs, amour qui s’use. Ou quand dire « je te tue » signifie « je t’aime ».

[vimeo id="54353852"]

En savoir plus...

Occident Écrit par Rémi De Vos Mise en scène par Frédéric Dussenne Avec Philippe Jeusette et Valérie Bauchau En tournée Du 29 septembre au 4 octobre au Jacques Franck. Du 2 au 9 décembre aux Riches-Claires.