Le célèbre studio de dessins animés Ghibli sort pour la première fois ses œuvres hors du territoire asiatique pour les faire découvrir au musée Art ludique de Paris. Mais pas n’importe quelles œuvres : les layout de leurs quelques vingt films d’animation. Retour sur l’exposition « Dessins du Studio Ghibli – Les secrets du layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki ».

1410layout-ghibli01

À l’entrée du musée, il faut être patient pour franchir difficilement les portes de l’exposition parmi une foule qui trépigne de voir les réalisations de messieurs Miyazaki, Takahata et de leurs équipes du Studio Ghibli. Entrer dans les coulisses d’un grand studio d’animation de l’autre bout du monde est rare. Mais, réussite exceptionnelle de cette exposition, cette intrusion dans le quotidien des artistes ne gâche en rien la magie des films.

C’est en 1985 que Hayao Miyazaki et Isao Takahata fondèrent officiellement le Studio Ghibli. Mais avant cette date, de nombreuses réalisations de ces maîtres étaient déjà diffusées sur les écrans japonais. Vous souvenez-vous de Sherlock Holmes, Edgar, le détective cambrioleur ou encore Heidi ? Tous ces dessins animés de notre enfance furent signés de leur patte… avant même la création du studio. Ils n’apparaitront que dans les années 1980 en Europe mais furent produits une décennie plus tôt. Ghibli, c’est aussi Mon voisin Totoro, le Voyage de Chihiro, Le vent se lève et bien d’autres.

Une exposition sur des layout, c’est bien. Savoir ce que veut dire ce terme, c’est mieux ! Il s’agit d’œuvres intermédiaires dans la réalisation d’un film d’animation. En effet, la conception d’un dessin animé implique une multitude d’étapes : pour comprendre qui sont les personnages, comment ils bougent ou encore la mise en scène, décors compris. Car il ne faut pas oublier qu’un film animé est constitué d’une succession d’images fixes.

Pour mieux comprendre ce que sont les layout, voici une vidéo d’explication (en anglais), réalisée à l’occasion de l’ouverture de l’expo à Hong Kong :
[youtube id="Eky3eM1tUP4"]

Et encore celle-ci, en français, lors d’une découverte de l’exposition parisienne :
[youtube id="Gs6mfNBeUZI"]

Si l’exposition est venue de loin, le public aussi : de tous les horizons, de tous âges. Jeunes et moins jeunes, francophones ou non. Et très nombreux… À tel point que l’espace semble exigu face au succès de l’événement. Celui-ci est pourtant accessible pendant près de cinq mois, du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015.

Au-delà des dessins inédits exposés, le parcours offre une petite leçon technique pour mieux comprendre le monde de l’animation. Que sont ces annotations sur le dessin ? Pourquoi tant de trous sur le haut de la feuille ? Pourquoi y-a-t-il un cadre autour du personnage ? Tant de questions qui reçoivent des réponses claires et professionnelles. Parfois un peu compliqué pour les plus jeunes mais tellement enrichissant pour les passionnés.

29191_vignette_IMG-5807

Durant plus de deux heures de visite, les amateurs peuvent admirer près de treize cents layout accompagnés de commentaires audio parcimonieux mais complets et dynamiques. Les musiques originales des films, par Joe Hisaishi, donnent vraiment vie aux voix des guides. Une surprise attend même les spectateurs : une salle sur le travail « pré-Ghibli », comme disent les passionnés. Des illustrations des dessins animés des années 1970-1980 sont dévoilées autour d’un écran proposant une interview exclusive d’Isao Takahata, partenaire de la première heure dans le travail cinématographique de Miyazaki.

Le grand maître Miyazaki, ou Miya pour les férus de Ghibli, trouve sa place dans la salle consacrée au film à grand succès le Voyage de Chihiro. Position d’honneur entre plus six cents layout. Et interview très prisée des visiteurs qui s’y arrêtent et en profitent pour marquer une pause dans leur marche ludique.

slide-img05c

Ludique comme musée Art Ludique de Paris, qui accueille cette exposition. Il s’agit de la troisième expo du genre, après celles consacrées à Pixar et Marvel, que propose ce nouvel espace dédié aux arts de l’entertainment : manga, cinéma, jeu vidéo ou encore bande dessinée. Cet espace s’inscrit dans Les Docks – Cité de la mode et du design, complexe résolument tourné vers l’innovation et la création.

Un dernier passage à la boutique nous permet d’acquérir le livre consacré à l’exposition. Ou peut-être devrions-nous dire la bible qui regroupe presque toutes les œuvres découvertes lors de la visite. Mais un passage par le magasin n’est pas nécessaire pour repartir avec un document utile rédigé par Gorō Miyazaki, le fils du maître : Qu’est-ce que le dessin de layout en animation ?

artludique.com

En savoir plus...

Dessins du Studio Ghibli Les secrets du layout pour comprendre l’animation de Takahata & Miyazaki Musée Art ludique 34 quai d’Austerlitz 75013 Paris Jusqu’au 1er mars 2015