Rédacteur Mathias De Smet

Mathias De Smet n'est pas philosophe, pas non plus écrivain, pas davantage réalisateur ou critique. Petit prodige du cinéma belge, ignoré par ses pairs, il ne fut jamais gratifié d'un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière ni d'une Palme d'or pour son film "Le Faquin", qui n'est, à l'heure actuelle, toujours pas tourné. Il n'a pas commencé sa carrière de journaliste aux Cahiers du cinéma et sa thèse de doctorat en philosophie du cinéma ne portait pas sur "la turgescence dans l’œuvre de Léos Carax". Il n'est pas mort en 2014 dans son hôtel particulier des Champs Élysées.

Ses articles

  1. livres

    Des livres et lui

    Après Oona et Salinger, Frédéric Beigbeder quitte cette année le romanesque pour revenir à un cycle qu’il avait entamé en 2001 avec Dernier Inventaire avant liquidation et poursuivi dix ans plus tard avec Premier Bilan après l’apocalypse : la littérature selon lui. Dans la premier de ces ouvrages, on trouvait des commentaires sur…

  2. cinéma

    Discours amoureux

    L’Ombre des femmes de Philippe Garrel analyse, décortique, déconstruit un domaine qui échappe depuis des millénaires à toute rationalité, à toute explication « scientifique » : la relation homme-femme dans le couple. Par une fine observation sociologique et sans doute une vie d’expérimentation, il apporte sa pierre à l’édifice que construit le…

  3. cinéma

    Scènes cultes (9)
    Elephant
    de Gus van Sant

    Une porte se ferme, celle des toilettes, devant trois pauvres cheerleaders écervelées allant restituer aux canalisations leur menu du midi. Adieu pauvres pommes frites et autres viandes hachées. Ce portail clos, c’est dans Elephant de Gus van Sant, serti d’or à Cannes en 2003, l’inexorable signe de la disparition — après un long chemin de…

  4. cinéma

    Born to die

    C’est bien dommage pour cette noble page mais il est impossible d’écrire une critique de Mommy. On peut seulement, et ce n’est pas chose aisée, rédiger un témoignage : « Ce jour là, j’étais dans la salle. Je l’ai vraiment vécu. » C’est bien davantage que vingt-quatre images qui défilent à chaque seconde. Mommy, c’est…

  5. cinéma

    Jubilations célestes

    Avec Métamorphoses, Christophe Honoré nous offre un film esthétiquement parfait issu d’une adaptation géniale du mythe d’Ovide, fidèle au texte et le mettant réellement sur un piédestal dans un univers où tout lui est opposé. À l’issue de la projection de Métamorphoses, le réalisateur, qui est aussi un ancien rédacteur des Cahiers…

  6. livres

    L’Intime Festival
    Au cœur du verbe

    Plongée au cœur de l’Intime Festival qui s’est tenu durant le dernier week-end d’août. Retour sur trois journées pas comme les autres où les auteurs, leurs interprètes et le public partagent leur passion en toute simplicité. Avec curiosité et intérêt, souhaits innombrables et innommables, quatre mille véritables amoureux de littérature1 ont littéralement…