Après une première édition réussie haut la main, Écrire l'Histoire, le Salon du livre d'histoire de Bruxelles, remet le couvert cette année les 19 et 20 novembre de 14 à 18 heures à l'Hôtel de Ville de la Grand-Place.

Originalité

Tout d'abord, l'existence et la création de ce salon comblent un manque. Comme le souligne son organisateur Patrick Weber, l'histoire est à la fois omniprésente et  absente : si elle se glisse partout en société (au théâtre, dans l'actualité, au cinéma...), elle brille par son absence dans le paysage culturel et littéraire belge.

Autre originalité de taille : le lieu, autant chargé d'histoire que les livres qu'il accueille pour l'occasion. Cette dialectique entre vestiges de l'histoire passée et acteurs de l'histoire présente confère non seulement une cohérence exemplaire à l'événement mais aussi une valeur esthétique inestimable et une valorisation d'un patrimoine architectural parfois méconnu, à l'instar du Coudenberg, ancien palais royal, résidence de Charles-Quint et haut lieu du pouvoir en Europe durant plus de mille ans.

Activités

Pour donner vie à l'histoire, pas moins de cent vingt intervenants1 venus de France et de Belgique, ainsi que des œuvres pour satisfaire les appétits de chacun : livres pour enfants, bandes dessinées, romans, livres illustrés et essais. Le tout agrémenté d'animations et d'un programme de conférences dynamique visant à favoriser l'interaction entre les auteurs et le public. Exemple de sujet de conférence : l'apport du romancier à l'histoire. Résultat, le salon s'adresse à tous les âges et à toutes les curiosités afin d'ouvrir les portes de l'histoire aux d’acteurs de l’histoire d’aujourd’hui et de demain, c’est-à-dire à tous.

Objectif

L'objectif du salon est également de changer le rapport qu'entretiennent les Belges à leur propre histoire en suscitant davantage d’intérêt pour celle-ci : si l’absence de chauvinisme se veut salutaire à bien des égards, elle ne doit pas s’accompagner de l’absence d’intérêt pour l’histoire de son pays et de sa culture. C’est pourquoi un tel événement permet aux citoyens de se réapproprier une part essentielle de leur identité.

Liens utiles :

www.ecrirelhistoire.com/index.php

karoo.me/livres/christophe-colomb-decouvreur-decouverte-mythes-realites


  1. Entre autres : Patrick Roegiers (l’Autre Simenon), Philippe Remy-Wilkin (Christophe Colomb, le découvreur et la découverte: mythes et réalités), Luc Mary (les Manipulations les plus incroyables de l’histoire), Arnaud de la Croix (Degrelle, biographie)…