En ce début de printemps, Balkan Trafik revient à Bruxelles pour sa douzième édition. Pendant quatre jours, des concerts, des spectacles, des films et des danses : le festival accueillera des artistes issus du Sud-Est de l'Europe. À l'heure où la question des migrants est de plus en plus sensible dans notre pays, Karoo présente ce haut lieu de la diversité et du métissage culturel.

Pour l’ouverture du festival, nous rencontrerons une habituée : la célèbre chanteuse turque d’origine albanaise, Candan Erçetin, qui a déjà plus de vingt ans de carrière derrière elle. Elle présentera un répertoire composé de musique de Turquie, mais aussi de chants originaires de la Thrace. Vous pourrez la voir et l’écouter ce jeudi 19 avril à la salle de concert Henry le Bœuf.

Parmi les têtes d’affiche, il y a la fanfare Ciocarlia, célébrissime groupe roumain fondé par Henry Ernst, amoureux des musiques du monde et surtout des Balkans. Ce groupe est essentiellement animé par l’esprit tzigane. Leur musique est composée d’un mélange de chants populaires roumains, de jazz, de rock et de funk. De Ciocarlia, on retiendra surtout des chansons rythmées aux titres décalés comme Asfalt Tango, Sirba Moldoveneasca ou encore Caravan.

la Fanfare Ciocarlia

Les artistes belges ont également leur place dans ce festival avec des groupes 100 % made in Bruxelles, comme notamment le Brussels Balkan Orchestra, collectif de musiciens dirigé par le fameux violoniste Nicolas Hauzeur. Nous verrons aussi des collaborations belgo-balkaniques assez intéressantes comme, par exemple, entre la chanteuse belge d’origine albanaise, Ceylan Taci et son groupe appelé Ceylan Taci Quartet.

Les musiques de la Grèce seront mises en scène grâce à Savina Yannatou qui, avec le groupe Primavera con Salonico, fera revivre le patrimoine de la Thrace mais aussi de l’Orient avec des instruments de musique à cordes tels que l’oud et le kanoun mais aussi le ney, flûte originaire de l’Asie Centrale, que les derviches utilisent dans les chants spirituels du soufisme.

Mais parmi tout ce monde, une place particulière sera accordée à la Bulgarie qui, pour la première fois cette année, assure la présidence tournante de l’Union européenne. Ainsi des artistes, des danseurs et des conférenciers issus de ce pays seront présents tout au long du festival.

le Dubioza Kolektif

Balkan Trafik veut également donner voix à la musique urbaine : l’Urban Chapter permettra de voir le groupe bosniaque Dubioza Kolektif mêlant la musique traditionnelle aux influences contemporaines comme le ska, le reggae, le hip-hop et la musique électronique.

Vous l’aurez compris, Balkan Trafik est un lieu ouvert à tous dans lequel se fait la rencontre d’une multitude de langues, de cultures, de traditions et de chants, tous réunis du 19 au 22 avril 2018 à Bozar (Palais des Beaux-Arts de Bruxelles).

En savoir plus...

Balkan Trafik 2018

Jeu 19 avr 2018
Ven 20 avr 2018
Sam 21 avr 2018
Dim 22 avr 2018

BOZAR/Palais des Beaux-Arts