Rédacteur Lisa Cogniaux

Passionnée par la dramaturgie et la mise en scène, j'écris ici des analyses de spectacles. Tendance marquée au féminisme, à la contradiction et à l'éclectisme. Un exemple de ce que pour moi devrait toujours être la critique : Carnet critique, Avignon 2009, Diane Scott.

Ses articles

  1. scène

    Spam
    quête d’identité sous acide

    Spam est un spectacle écrit par le dramaturge argentin Rafael Spregelburd, mis en scène et interprété par Hervé Guerrisi et accompagné à la musique par Ludovic Van Pachterbecke. Le texte comme la mise en scène font l’effet d’un dédale : foisonnement d’inventions loufoques, de décalages, de bifurcations, le tout dans une chronologie…

  2. scène

    Sylvia
    ou comment lisser
    tout ce qui dérange

    Sylvia, produit par le théâtre National, est la dernière production de Fabrice Murgia : s’inspirant de la vie de la poétesse Sylvia Plath, il met en scène neuf comédiennes, une équipe de tournage et un quartet de musiciens pour un spectacle plein d’images.

  3. scène

    Le théâtre contemporain passé
    au crible de l’analyse politique

    Paru aux Presses Universitaires de Lyon, Théâtre dans la mondialisation : communauté et utopie sur les scènes contemporaines est un essai de Nancy Delhalle. L’autrice est notamment professeure en études théâtrales à l’Université de Liège, où elle a créé le centre d’études et de recherches sur le théâtre dans l’espace social.

  4. scène

    L’Impossible Neutralité
    quand la prise de position
    devient une nécessité

    L’Impossible Neutralité est spectacle documentaire radical de Raven Ruëll et Jacques Delcuvellerie, produit par le Groupov. Il aborde la guerre entre Palestine et Israël, mais surtout l’idéologie israélienne raciste justifiant la colonisation, tout en remettant en question la position supposément neutre du documentariste.

  5. Art & Ko

    Le statut d’artiste
    Clarification d’un débat
    qui dure

    Qu’est ce qui constitue un.e artiste aujourd’hui en Belgique ? Quelle est sa reconnaissance légale, et à quoi ressemblent ses droits sociaux ? Ces questions font l’objet d’un débat constant, et sont une source d’angoisse dans le quotidien de nombreuses personnes. Retour sur la législation qui entoure ce statut si souvent flou.…

  6. scène

    I-clit
    Subvertir pour questionner

    Le féminisme de Beyoncé est-il seulement un argument marketing ? Miley Cyrus dégrade-t-elle l’image des femmes quand elle s’hyper-sexualise ? Si une blanche twerke1, est-ce forcément de l’appropriation culturelle2 ? Pour reprendre la récente polémique autour d’Usul et d’Olly Plum3, peut-on sucer des bites sur internet et être féministe ? Si vous…

  7. scène

    Autòctonos
    Quintette pour danseuses
    et pianiste

    Dans son dernier spectacle Autòctonos, la chorégraphe argentine Ayelen Parolin critique une société individualiste où chacun et chacune devrait sans cesse être parfait.   Quatre danseuses interprètent la même partition sans jamais ni se répondre, ni se croiser, dévoilant le laid, le brutal, le lent et l’incompréhensible qui existe en chacun de…

  8. scène

    @KFDA
    Tenemos que ser libres

    Mariano Pensotti, metteur en scène argentin, célèbre le centième anniversaire de la révolution russe. Alliant marionnette, théâtre et cinéma, son Arde brillante en los bosques de la noche explore les possibilités d’engagement politique à l’heure où l’idéologie communiste s’efface sur la scène internationale.   Choisissant le prisme du féminisme, le spectacle est…

  9. cinéma

    On y revient…
    Moonlight, douceur de la brise sur une peau écorchée

    Beaucoup d’articles ont déjà été écrits à propos de Moonlight, réalisé par Barry Jenkins et Oscar du meilleur film. Je ne suis pas sûre qu’il reste encore beaucoup à en dire : d’autres ont souligné le talent des acteurs, la délicatesse de la mise en scène, la sensibilité du scénario et le renversement…

  10. scène

    Pas pleurer
    Trop ou pas assez ?

    Pas pleurer est l’adaptation d’un roman de Lydie Salvayre. Elle y évoque, grâce au personnage de Montse, mère de la narratrice, la guerre civile espagnole, et particulièrement l’été 36 lorsque le pire et le meilleur deviennent possibles. En réponse au roman de Georges Bernanos les Grands Cimetières sous la Lune1, Lydie Salvayre décrit…