Rédacteur Thierry Defize

Poète, traducteur, enseignant

Ses articles

  1. musique

    Stille Nacht
    et les désordres du monde

    Sans doute le chant de Noël le plus célèbre au monde. Composé en 1818 par l’organiste autrichien Franz Xaver Gruber sur des paroles de Joseph Mohr. Traduit en largement plus de cent langues. Déclaré patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2011 par l’UNESCO. Silent night Holy night All is calm All is…

  2. Art & Ko

    Je ne veux voir
    qu’une seule tête !

    Notule sur une sculpture pas comme les autres. Anderlecht, quartier de la Vaillance. Une sculpture en bronze à hauteur de regard, sept palmipèdes sur un muret de béton au milieu de la place. Pas de quoi effaroucher le passant. Ces canards sont pourtant de redoutables provocateurs. C’est qu’ils ne se contentent pas…

  3. cinéma

    À propos de l’Aurore
    de Friedrich Wilhelm Murnau

    L’Aurore (Sunrise. A Song of Two Humans, 1927) est la première réalisation américaine de Friedrich Wilhelm  Murnau. Auréolé du succès de ses films allemands, et tout particulièrement du Dernier des hommes (Der Letzte Mann, 1924), qui enthousiasma William Fox, son nouveau producteur, le cinéaste bénéficie d’une formidable liberté de création, et de…

  4. livres

    Des hommes et des dieux

    À propos de La Colère de Poséidon d’Anders Nilsen, traduit de l’anglais par Christophe Gouveia Roberto et paru aux éditions Atrabile.

  5. Art & Ko

    Les trésors
    du musée suspendu

    À propos du Musée d’Art Abstrait Espagnol (Museo de Arte Abstracto Español) de Cuenca.                 Immense merci à Victoria Senén et à Manuel Fontán del Junco ! Il y a quelques lustres déjà, touriste de passage, je découvrais, au terme d’une brève et intense ascension de rues pentues, la…

  6. musique

    Stupeflip
    Éloge de la menuiserie

    22 septembre 2003 sous le chapiteau des Nuits Botanique. Au programme, Eiffel (ils ne m’ont laissé aucun souvenir), les irrésistibles Wampas et, coincé entre les deux, un collectif au drôle de nom : Stupeflip, et ses vraies chansons glauques et sincères. Les mecs cagoulés, ce n’est pas ce que je préfère. Et pourtant.…

  7. livres

    Du déséquilibre
    des figures

    Onze femmes entre 1830 et 1973 ; onze destins poignants pour ses auteures de référence. Regard sur Marcheuses au bord du gouffre, un recueil de biographies par Nohad Salameh, qui y dépeint avec poésie leur vie, le parcours derrière leurs œuvres.  L’imperfection est la cime. Yves Bonnefoy D’abord, il faut les citer. Ces figures, ces…

  8. cinéma

    De mort lasse
    Les Trois Lumières
    (Der müde Tod) (1921)
    de Fritz Lang

    Puis je m’endormis, je rêvai — ou étais-je éveillé ? D’un œil clair, trop distinctement, je vis la chambre familière où j’étais étendu. […] Et je vis devant moi, ni proche, ni effrayante : la Mort.                     Fritz Lang Une personne immortelle est contradictoire dans les termes. Emmanuel Lévinas Cette ballade romantique en six…

  9. musique

    SPARKS FOR EVER
    (I hope)

    Les Sparks sont de retour après leur équipée avec Franz Ferdinand. Et ils ont des choses à nous dire. Imaginez qu’il ont trouvé dans leur piscine un hippopotame. You always kind of hate to explain songs, because people that are hearing the song and actually liking it for their own reasons, they…

  10. musique

    This is your song (93)
    NOËL, joie dans les cœurs

    Au mieux un oratorio du divin Bach ; au pire une fadaise de Tino Rossi. Pourquoi pas un délicat villancico — il en est de sublimes.   Pas cette fois. Cependant, pour cette période d’excessive ringardise, voici deux raisons de se réjouir. En 1980, le quelque peu oublié bluesman pop Jona —…