Downton Abbey est une série britannique créée en 2010 par Julian Fellows. L’histoire débute en 1912 par le naufrage du Titanic. Cet événement tragique, à jamais imprimé dans la mémoire collective, donne le ton de la série.

C’est la fin de l’époque victorienne et l’avènement d’un nouvel équilibre sociétal. Ce glissement progressif trouve son cadre idéal dans un domaine victorien où évoluent en parallèle le monde aristocratique et sa domesticité. Immédiatement, le spectateur est invité à découvrir dans les moindres détails la vie des grandes demeures anglaises.

Au-delà des titres de noblesse, des châteaux, des fortunes, on y découvre la place importante des grandes familles, leur impact sur la vie sociale ainsi que sur le fonctionnement de tout un village. Les liens bien intégrés qui séparent les différentes classes sociales sont décortiqués avec art. Entraînés par la Grande Guerre, des changements sociaux profonds ont lieu. Les classes sociales se diluent lentement. Les femmes revendiquent des droits dont celui de voter.

Le grand talent de cette série est de nous divertir tout en nous instruisant. On comprend mieux les conséquences des grands événements historiques en regardant vivre ceux qui les subissent sans forcément y prendre part.

La série nous entraîne dans un microcosme, celui des relations entre les domestiques et leurs maîtres. Très vite, chacune des deux classes, bien qu’en apparence diamétralement distincte, se révèle sommes toutes assez semblable. Chacune a sa hiérarchie que nul ne souhaite voir changer ou disparaître. Finalement, ce sont ceux qu’on imaginait hermétique aux changements, les maîtres du domaine, qui sont les plus souples. Il existe aussi une loyauté sans failles entre tous.

Les joies et les peines de chacun touchent tous les habitants de Downton Abbey. La série est subtile dans la manière d’aborder ses différents thèmes, dans sa reconstitution des décors et de l’esprit d’une époque. La nature des personnages est la raison principale de l’attachement qui nous lie à cette saga. Chaque personne, chaque caractère est finement ciselé. Point de caricature ici. Ils sont tour à tour attachants et énervants. Évidemment, les acteurs y sont pour beaucoup. Ils s’effacent au profit de leur personnage. L’excellence et la justesse ne font-elles pas partie des gènes d’un acteur anglais ? Les répliques sont délicieusement empreintes d’humour, d’impertinence et de flegme comme seuls les Britanniques en sont capables.

En apparence surannée, cette série nous propose un voyage dans le temps. À travers l’histoire de Downton Abbey, nous vivons les évolutions incroyables qui se sont produites ces cent dernières années. Nous éprouvons un certain respect et de l’humilité face à ces hommes et ces femmes qui ont dû, bon gré mal gré, se reconstruire sur les vestiges d’un monde révolu.

En savoir plus...

Downton Abbey

Créé par Julian Fellowes
Avec Hugh Bonneville, Elizabeth McGovern, Maggie Smith, Michelle Dockery, Laura Carmichael, Brendan Coyle
Royaume-Uni, 2010-2015, 50 minutes par épisode