Xiaoshuai Wang présente son dernier film, So Long My Son, en compétition internationale lors du BRIFF. Il avait fait un passage remarqué par le festival de Berlin, où les deux acteurs principaux se sont distingués par le prix d’interprétation. Il repart ici avec un Grand Prix bien mérité ! C’est personnellement mon favori.

So Long My Son est une impressionnante fresque familiale qui s’étend sur une période de trente ans. Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux et épanoui. Ils partagent beaucoup de temps avec leurs amis dont le fils est né le même jour que le leur. Les deux enfants, Xingxing et Haohao sont élevés comme des frères. Mais un jour, un évènement terrible vient tout chambouler : la mort accidentelle de Xingxing devant les yeux de Haohao.

Pendant près de trois heures, ce tableau familial se déploie petit à petit. À l’aide d’allers-retours entre passé et présent, ce n’est que progressivement que se dévoilent tous les enjeux de la situation et les difficultés que traversent Liyun et Yaojun suite à la perte de leur fils. Le film est très dense. Sa longueur ne se fait cependant pas sentir grâce à l’écriture, dispersant çà et là des indices, des traces du passés et des révélations qui permettent de remettre chaque pièce du puzzle à sa place. Avec So Long My Son, Xiaoshuai nous emmène dans les méandres des relations humaines au coeur d’une histoire emplie d'événements dramatiques. D’un côté le couple meurtri, de l’autre les amis démunis. Entre deuil et culpabilité.

Ponctués de moments de fêtes et de joie comme de moments de souffrance et d’émotion, le film dresse un touchant portrait de famille plein de vérité : les deux comédiens principaux n’ont pas volé leurs prix à Berlin. À travers la joie, la tristesse, l’amour, la souffrance, le duo dégage une grande sincérité. Avec un jeu retenu, ils incarnent remarquablement ce couple et la force qui émane de leur amour. Impossible de ne pas être bouleversé par ces personnages. 

Mais le film ne se contente pas de rester dans le cercle restreint de la famille. L’histoire individuelle croise aussi par moment l’histoire collective de la Chine. En 1980, le pays traverse une crise économique qui a entraîné de nombreux licenciements. C’est aussi le moment de la mise en place de la politique de l’enfant unique, bouleversement sociétal et social sans précédent. Grâce à l’histoire de Liyun et Yaojun, Wang Xiaoshuai parle de toute une époque et du drame de toute une génération, de sa génération.

Superbement construit et avec des acteurs frappants, So Long My Son frappe fort et ne manque pas d’émouvoir. Goûtez-y dès le 24 juillet dans les salles belges !

En savoir plus...

 

So Long My Son

Réalisé par Xiaoshuai Wang
Avec Wang Jing-chunYong MeiQi X
Chine, 2019
185 minutes