Cette semaine Karoo vous propose quatre nouvelles offertes par le service général des Lettres et du Livre à l’occasion de la Fureur de lire.

fureurdelire

 

La Fureur de lire a été lancée en France en 1989 par Jack Lang. Dès 1991, la Fureur a été organisée en FWB par le service général des Lettres et du Livre. vingt-quatre éditions plus tard, alors que la France a choisi depuis longtemps un intitulé plus soft (Le Temps de lire), la Fureur fait toujours rage en Belgique et est devenue l’événement le plus important en matière de promotion de la lecture. Du 7 au 11 octobre derniers, plusieurs centaines d’activités ont été organisées autour du livre et de la lecture : lectures, rencontres avec des auteurs, concours d’écriture…

Toute la chaîne du livre, des auteurs aux libraires en passant par les bibliothèques, est concernée. Tous les publics également, même les zéro-trois ans ! Puisque cette année, en partenariat avec l’ONE, Super pouvoir, un livre écrit et illustré par Jean Maubille, sera distribué pendant un an aux nouveau-nés et à leurs parents lors des consultations ONE. Un bestseller en puissance puisque l’ouvrage est tiré à 61 000 exemplaires. (On peut le télécharger ici.)

Depuis 1997, dans le cadre de la manifestation, quelques textes courts sont édités par le SGLL. Au fil des années, la collection s’est enrichie de textes illustrés destinés à la jeunesse. Les versions papier sont distribuées par les libraires et les bibliothécaires et envoyées aux enseignants. Elles sont aussi disponibles sur simple demande (fureurdelire(Remplacez ces parenthèses par le caractère @)cfwb.be). Les versions numériques sont également téléchargeables sur le site de la Fureur.

Ces plaquettes sont une excellente manière de prendre le pouls de la littérature d’aujourd’hui telle qu’elle s’écrit en Fédération Wallonie-Bruxelles. En accord avec le SGLL, les auteurs et les éditeurs, Karoo vous proposera toute cette semaine de (re)découvrir quatre des textes publiés cette année. Et le cru est excellent !

Photo © J.-F. Vannier.
Photo © J.-F. Vannier.

Corinne Hoex est l’un de nos écrivains majeurs qui publie principalement en Belgique (notamment aux Impressions Nouvelles pour la prose, au Cormier et au Tétras Lyre pour la poésie). Son œuvre romanesque est irriguée par les drames intimes et familiaux dont souffre la narratrice, le plus souvent à l’insu de son entourage qui ignore le mal qu’il lui fait. Pas grave (inédit) parle de Jeanne et de sa sœur qui n’est pas comme les autres. On n’en dira pas plus. Grâce à un partenariat avec les l’asbl Plaisir du texte, une version audio du texte est disponible ici.

Jacinthe-Mazzochetti

Jacinthe Mazzocchetti est anthropologue. Elle enseigne à l’UCL et a publié en 2014 chez Quadrature un premier recueil de nouvelles, la Vie par effraction, d’où est extrait « Margot ». Ce texte poignant nous offre un portrait en creux d’un père dont la fille regrette d’avoir eu honte si longtemps. Le récit se déroule durant le temps d’un concert auquel elle n’a pu inviter son père avec qui elle n’est plus en contact. Mais elle espère qu’il est malgré tout dans la salle.

christinevanacker

Comme beaucoup d’auteurs, Christine Van Acker se consacre à l’écriture sous toutes ses formes. Elle fait de la radio, anime des ateliers d’écritures et réalise des documentaires. Christine Van Acker a créé une association, Les Grands Lunaires, installée en Gaume, qui lui permet d’organiser la plupart de ses activités. Avec « Seul dans la cour », elle nous propose un extrait de la Vie secrète de Jimini Cricket (inédit), qui campe les difficultés que rencontre un adulte en tentant de communiquer avec les enfants de ses amis.

patrickdupuis

On termine cette sélection avec « Une brune bien tempérée » de Patrick Dupuis, nouvelle extraite du recueil Passés imparfaits paru chez Luce Wilquin en 2012. Patrick Dupuis est passionné par la nouvelle, un genre qu’il pratique en tant qu’auteur mais qu’il édite également chez Quadrature, maison exclusivement dédiée à la nouvelle qui fête son dixième anniversaire. Ce texte contient tout ce qu’on attend généralement d’une nouvelle : un récit complet, une ambiance, de fausses-pistes et un coup de théâtre. Si ce texte vous plaît, lisez le recueil : toutes les nouvelles sont de ce niveau !