critique &
création culturelle

This is your song (122)

Enjoy the RideMorcheeba

Parfois, une lecture se révèle être une recherche. Lire, c’est garder l’esprit ouvert et s’autoriser à aller plus loin que les mots et à suivre les auteurs dans leurs envies, dans leurs projets, dans leurs propositions. C’est en suivant la plume d’une jeune auteure de 27 ans, Coraline Buchet, que je me suis laissée emportée vers une chanson qui a d’abord été une grande déception.

Avant tout, c’est le nom particulier du groupe cité par l’auteure qui a attiré mon œil : Morcheeba . Signifiant en anglais « More Cheeba » et donc « Encore plus d’herbe ! », je me suis laissée tenter pour une première écoute de leur chanson Enjoy the ride sortie en 2007. Quelle déception ! Musique au style assez ésotérique et particulier, je ne l’ai ni aimée ni comprise. Pourtant, le clip aux allures de dessins animés morbides m’ayant vraiment confondue, je me suis retrouvée entrainée dans une quête de sens que j’étais bien décidée à mener à bien en furetant sur internet.

But oh the road is long
The stones that you are walking on
Have gone
With the moonlight to guide you
Feel the joy of being alive
The day that you stop running
Is the day that you arrive
And the night that you got locked in
Was the time to decide
Stop chasing shadows
Just enjoy the ride

Je ne le regrette pas ! Si la mélodie ne m’a pas plu, le sens de la chanson m’a atteint en plein cœur ! La vie est un voyage qu’il faut apprécier sans s’attarder aux futilités. La mort en est la fin et il faut donc en profiter. Voyager, vivre, se découvrir, s’accepter, changer d’avis et de vision sur le monde : il n’y a que cela qui compte vraiment. En cette période estivale des plus propices aux voyages et aux découvertes, ces paroles ont su résonner en moi.

Voir aussi...