Le psychodrame de Ruben Östlund dissèque les archétypes familiaux d’un ménage suédois durant leurs vacances d’hiver, mais sans se concentrer sur une seule trame à la fois. 

Lisez le chassé-croisé Turist #1 dans lequel Patrick Tass évoque, à propos du film de Ruben Östlund, le triple parti pris du déni.

Comment digérer que votre tendre et chère moitié ressemble en définitive à un individu pathétique, hypocrite et couard qui abandonne sa maisonnée dès la première menace à l’horizon ?

Les pistes scintillent sous le soleil de la montagne. La famille est belle et aisée, le tout forme une carte postale parfaite. Pourtant, l’anticipation d’une catastrophe avortée suffit à créer un désastreux effet « boule de neige ». Les dégâts collatéraux seront éprouvants, révélateurs et… drôles ?

Une belle petite famille qui va voler en éclat.