[youtube id="E54oL26ZnyQ"]

Les jeux de l’amour et du hasard façon Jacques Demy. Délire pastel dans une ville où des êtres à la recherche de leur idéal se croisent sans se trouver.

L’extrait concerne des personnages secondaires : c’est une scène de rupture qui va a contrario de toutes celles où les protagonistes rêvent d’unir leurs destinées. Ici, pas question de sentiments éternels, deux forains sont plaqués par leurs petites amies occasionnelles pour deux marins en goguette. Sur une musique jazzy et légère, les ravissantes infidèles en bottes Courrèges et leurs galants délaissés virevoltent, s’échangeant ironiquement, dans un badinage dix-huitième siècle modernisé, des piques qui attaquent le drapé sentimental classique.

Le chiasme du titre de la chanson, tout en allitérations, renvoie aux chassés-croisés, comme les pas chassés des danseurs.

Le maquillage va couler ? Et alors ?
Insensible aux fausses peines d’amour, Demy se moque du tiers comme du quart.

En savoir plus...

Les Demoiselles de Rochefort Réalisé par Jacques Demy France, 1967 Avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac et Gene Kelly 120 minutes