Rédacteur Raissa Alingabo Yowali Mbilo

Je me réveille tous les matins comme le gosse qui dit « quand je serai grand, je serai… ». Et je provoque la suite de l’histoire. Je ne serai probablement jamais astronaute, pharaon ni espion et je n’ai pas de machine temporelle. Alors je vais au théâtre et au cinéma ou je fais du monocycle en portant des chaussettes cool tous les jours. J’aime l’amour heureux, la bonne compagnie, la solitude choisie et sereine, la bienveillance, le soleil et la poésie. Rien de plus simple et de plus niais sûrement mais tellement vrai. J’aime gribouiller des mots ou des bateaux comme celui gravé sur ma côte droite par un artiste montois. Ou j’en fais avec les papiers brouillons du bureau quand je rêvasse. Pour moi, l’ « Art » (bruit d’orgues s’il vous plait) est à la portée de toutes les personnes capables d’utiliser leurs sens et surtout, de les écoute. Ce n’est pas un truc snob du tout ou inaccessible, c’est en nous. Tout est à la portée de ceux qui se questionnent de toute façon.

Ses articles