Le cinéma unit et désunit, se discerne et se dispute. Car le cinéma crie ou susurre, crée de l’intérêt ou de l’indifférence. Il manipule les humeurs, montre les choses que nous nous cachons. Il est à la fois anthropologue, géographe, philosophe, écrivain ; il est aussi fédérateur et conducteur d’opinion. Bref, le cinéma se discute, quel que soit son genre ou sa couleur de peau. À Karoo de lancer le débat.

La gourmandise est de mise. Différents cinémas auront l’occasion de prendre la parole sur Karoo. Cet automne, Gaspar Noé, le genre du faux documentaire et le cinéma péruvien (entre autres) nourriront notre appétit. Différents feuilletons verront aussi le jour : le « chassé-croisé », les « minutes geek », les « actus » ou encore les ponctuelles « scènes cultes » seront autant de rendez-vous à ne pas manquer. Enfin, nous sommes heureux d’annoncer notre partenariat avec la revue du cinéma belge, Cinergie, avec qui nous organiserons des ateliers de critique cinématographique tout au long de l'année.

Affaires à suivre, donc.