Dès ce 1er septembre, Karoo applique les nouvelles recommandations sur les accords du participe passé !

 

Le génie de la langue privilégie toujours l'intelligence au dressage : lorsqu'il est question de nouveaux accords du participe passé, le nivellement par le bas serait donc de maintenir le statu quo, de préserver une règle incohérente qui projette son ombre sur toutes celles qui ont un sens. Pour Karoo, il est grand temps de rectifier cette absurdité.

Et si, comme moi jusqu'il y a peu, vous n'y avez pas encore vraiment réfléchi, je vous mets au défi de justifier l'accord du participe passé avec l'auxiliaire "avoir" sans en passer par la simple soumission à la règle. Sémantiquement, vous voilà lancés dans une mission impossible !

Ici, à la rédaction de Karoo, on a la chance d'avoir deux collègues qui racontent ça de manière très marrante à travers un spectacle : ça s'appelle La convivialité et on vous recommande vivement d'y assister : même les plus têtus ne résistent pas aux arguments déguisés en boutades par les deux professeurs/comédiens. Ce sont eux, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt, qui sont à l'origine de cet appel à recommander de nouveaux accords du participe passé. Et ils sont bien suivis puisque, outre l'impact médiatique, leur initiative résonne en écho à la volonté de nombreux linguistes et pédagogues :

Surtout, argument massue, les enfants ont mieux à faire que de subir 80 heures d'apprentissage des règles du participe passé : ils peuvent par exemple en profiter pour explorer la langue et enrichir leur vocabulaire, découvrir l'étymologie et l'histoire du français, développer leurs compétences orales et, tout simplement, pratiquer cette langue merveilleuse.

PS : Et si comme moi vous avez été bien dressés, rigolez quand ça chatouille et pensez aux suivants !