[youtube id="6pYI9t-I6qo"]

Tout le monde n'est pas forcément enchanté par le carnaval. Certains le détestent même ouvertement, ils ne sont pas nombreux, mais je suis fièrement de ce parti. Traumatisé par un Cwarmé1 vécu trop jeune, trop vite, trop fort, la soi-disant inversion temporaire des valeurs que propose le carnaval me semble surtout se limiter au bon goût vestimentaire et musical. Soit, il y aura toujours des gens2 ne s'autorisant à faire la fête qu'avec un mot des parents/curés/patrons/chefs du village/animateurs de télévision...

Or donc, Fiesta, cette chanson des Pogues, pourquoi aujourd'hui, pourquoi vous en parler ? Sans doute parce que c'est ce qui se rapproche le plus de cette ambiance « carnaval » qui me gonfle sévère. Sûrement parce que j'adore ce groupe, et que subséquemment j'ai pogoté tout mon souffle sur ce titre, vers mes 14-15 ans, par là, aux environs. Surtout parce que Fiesta m'a confronté, moi-même, directement, à une sacrée inversion de valeur...

C'est que Patrick Sébastien est tout à coup passé par là. Et plus exactement Sébastien c'est fou !, émission scandaleuse qui se réappropriait scandaleusement cette fameuse Fiesta. Et ne comptez pas sur moi pour entamer l'ombre d'un rappel de ce qui rend la simple évocation de Patrick S. douloureuse et vomitive : il y a ceux qui savent et ceux qui sont bien mieux de ne pas savoir. Les autres, je crains toujours de les rencontrer si je pose un pied dans l'un de ces trop nombreux carnavals que j'évite consciencieusement.

Mais un jour, j'irai à Rio...


  1. C'est le nom du carnaval de Malmédy... 

  2. Aaah les gens !