Pendant le mois d’avril, Arnaud Sprimont, graphiste et sculpteur belge1, est en résidence à l’usine Bengel, située à Idar-Oberstein en Allemagne. Aujourd'hui, il vous explique son rapport à la pierre et ce qui le fascine dans ce matériau. 

 

IO-1
Photo © Arnaud Sprimont.

 

 

Malgré que l’on puisse les découper et s’émerveiller de leur entrailles, les pierres sont dures et ne se laissent pas approcher facilement.

IO-2
Photo © Arnaud Sprimont.

 

IO-3
Photo © Arnaud Sprimont.
IO-4
Photo © Arnaud Sprimont.

 

 

Leur forme vous ouvre l’imaginaire, leur chimie peut vous transformer.

IO-5
Photo © Arnaud Sprimont.

 

 

 

 

 

En réalité, vous ne travaillez pas la pierre, mais travaillez plutôt avec elle.

IO-6
Photo © Arnaud Sprimont.
 

 

 

 

 

Elles sont capables de modifier l’espace-temps et de vous amener toujours là où vous ne pensez pas aller.

IO-7 - copie
Photo © Arnaud Sprimont.
IO-8
Photo © Arnaud Sprimont.

 

 Les pierres ont cette force incroyable de "pseudomorphose". Par exemple, vous êtes en forêt, vous pensez voir un arbre, alors que c’est une pierre.

Elles peuvent aussi vous hypnotiser avec une simple réflexion de la lumière.

IO-9
Photo © Arnaud Sprimont.

 

 

En savoir plus...

Les références de l'endroit où réside Arnaud : Trier University of Applied Sciences Department of Gemstones and Jewellery Campus Idar-Oberstein

  1. Il est aussi à l'origine de la plateforme Apparat, sur laquelle il partage le travail d'artistes issus du monde entier et désire confronter leurs différentes approches afin d'alimenter une réflexion globale sur l'art.