critique &
création culturelle
C’est quoi une critique ?
Filem’on, l’AJM et L’Horizon d’Emilie Carpentier

Filem’on est un festival cinéma jeune public à la programmation enthousiasmante et variée, qui s’est déroulé du 26 octobre au 5 novembre, en partenariat avec les cinémas indépendants du centre de Bruxelles. Documentaires, courts-métrages, fictions, pour les tout petits et pour les ados (de 2 à 16 ans)… à vous faire regretter de ne pas avoir pu y participer enfant. Dans le cadre d’un stage organisé par Filem'on, un groupe de jeunes filles de l’Association des Jeunes Marocains ont écrit leurs impressions autour du film l’Horizon.

Organisé pendant les vacances de la Toussaint, le festival Filem'on était l'occasion pour le jeune public d’investir les cinémas indépendants de Bruxelles, par la découverte de films et la participation à des débats et stages. Ces stages permettent aux jeunes de toucher à tous les rôles en lien de près ou de loin avec le monde audiovisuel : réalisation de court-métrages, club de reporters, jury de jeunes…

Au programme, des films engagés et audacieux, comme My Brothers Dream Awake qui parle des prisons de mineurs, L’Horizon qui présente les luttes de jeunes Zadistes, Gabi: between ages 8 and 13 qui suit Gabi et l’évolution de ses questionnements sur son identité de genre... Des films pour faire réfléchir sur soi et sur le monde et des ateliers pour donner son avis, prendre part au monde des médias.

C'est ce qu'ont fait une dizaine de jeunes filles entre 13 et 16 ans de l'AJM 1 au stage « reporter ». Ce stage était l’occasion pour moi, animatrice du stage et rédactrice pour Karoo, de prendre du recul sur ma pratique de critique, de revenir aux bases et me demander comment j'ai appris à me construire une opinion sur des œuvres culturelles ; et pour les jeunes filles de l’AJM, de goûter au cinéma indépendant, à la critique et aux pratiques journalistiques. Le tout donnant lieu à d’intéressants débats. C’est quoi une critique ?

Pour l’occasion, Karoo publie ici leurs premiers pas dans l’écriture de critiques ciné à propos de l’Horizon d’Emilie Carpentier.

Assia Hantozi :

Ce film est basé sur des faits réels, et se passe à notre époque. Il parle de révolte et de romance. L’histoire parle d’une jeune fille, Adja, qui rencontre un jeune homme, Arthur, qui se bat avec un groupe de citoyens pour le climat. Il devient son petit ami et Adja devient ainsi une militante écologiste. Elle le soutient par amour.

Je trouve que le film est très bien fait, surtout parce que plusieurs thèmes s’y retrouvent. Mais l’amour entre Arthur et Adja mène presque à la mort. J’aime beaucoup les parties du film qui montrent la révolte. J’aime la façon dont ils font passer le message d’une société avec des images. Cependant je n’ai pas aimé la partie où Océane, une des militantes, montre sa poitrine. Néanmoins, le film était très beau.

Marwa Ben Ali :

Sorti en France en février, l'Horizon est un film réalisé par Emilie Carpentier. Il se passe dans une banlieue et il est, à première vue, un film engagé dans lequel la romance tient une place importante.

Dans ce film, nous suivons le développement personnel d'Adja, bientôt 18 ans, qui, à travers son entourage, découvre des choix de vie diversifiés, lui offrant ainsi la possibilité de s'ouvrir à de nombreuses voies. Entre un frère démarrant sa carrière de footballeur, une meilleure amie influenceuse, un stage en maison de retraite où elle fait la connaissance d’Arthur, militant écologiste, Adja va devoir choisir sa voie.

Je trouve que les thématiques et les personnages proposés sont très intéressants et diversifiés, ils touchent à notre société actuelle. Cependant ces thèmes ne sont, à mon gouts, pas suffisement exploités ; les personnages sont insuffisamment développés, ne permettant pas au spectateur de s'y attacher. J'apprécie cependant l'originalité dans l'idée de lier la banlieue et les problèmes liés au climat, qui indique l'implication de cette génération peu importe son milieu. J'apprécie également des plans que j'ai rarement vu.

Ce court-métrage n'est pas mon préféré, malgré tout je le recommande pour passer un bon moment ; il se conclut de manière ouverte, me laissant sur ma faim, mais permettant ainsi de se poser plusieurs questions.

Nayeerah Matagne :

L’Horizon est un film réalisé par Emilie Carpentier. Il est sorti le 9 février en salle. C’est un film qui lie romance, drame, engagement et réalisme.

C’est l’histoire d’une jeune fille de 18 ans, Adja, qui cherche sa voie. Elle se rapproche d’un ami de classe, Arthur, qui lui veut lutter contre la pollution et les désastres climatiques. Adja et lui vont vivre des aventures intenses et décisives.

J’ai beaucoup aimé ce film car il parle de la société actuelle, de la pollution et de la lutte contre celle-ci.

Le film m’a beaucoup plu et touché en général.

Zaynab El Hajui :

Le film l’Horizon est réalisé par Emilie Carpentier.

Dans sa banlieue, Adja, 18 ans, cherche sa voie entre celle de sa meilleure amie influenceuse et son grand-frère footballeur. Se rapprochant d’Arthur, ami du lycée, elle vit des journées intenses et décisives, où le choix d’un monde durable lui pose question tout autant qu’il l’amène à prendre des risques aux côtés de la génération climat.

J’ai trouvé le film formidable, comme lorsque la caméra se retourne à 180 degrés et que le ciel se retrouve en bas, et la terre au-dessus d’Adja.

Adja suit son copain Arthur pour découvrir de nouvelles choses.

Safae Ben Ali :

L’Horizon est un film engagé réalisé par Emilie Carpentier qui met en avant l’histoire d’Adja, qui vient d’avoir 18 ans. Ne sachant pas encore quoi faire de sa vie, Adja cherche sa voie entre tous les rebondissements qui vont prendre place dans sa vie et celle de ses proches.

Adja est une jeune adulte qui prend exemple sur son frère, footballeur et influent dans son milieu ; il l’incite à terminer ses études, tandis qu’Adja préfère voir Arthur, son petit ami, qui  arrête les cours pour militer contre un projet dommageable à la terre. Adja le soutient mais ne sait pas encore quel choix faire entre ses études ou se tourner vers le militantisme, qu’elle voit comme une bonne cause. Comment tout cela va-t-il finir ? Les militants arriveront-ils à annuler le projet de la ville ?

Je trouve que ce film a été très bien réalisé, est très réaliste dans la manière de représenter les manifestants. Les raisons de ceux-ci ont bien été définies et expliquées. Il y avait un peu trop de gros plans à mon goût, mais la manière de filmer était originale.

Le film est donc basé sur le réalisme de la vie des militants et laisse libre cours à notre imagination pour la fin. Je recommande ce film aux personnes qui apprécient le réalisme.

Imane El Fakhour :

L’Horizon est un film réalisé par Emilie Carpentier, sorti en février 2022 dans les salles. C’est un film passionnant et réaliste qui traite des militants écologistes. Les acteurs sont très bons dans leur rôle.

Adja est une jeune fille de 18 ans qui cherche sa voie entre son frère footballeur, son amie influenceuse et son ami d’enfance, qui est militant écologiste et qui s’engage dans de nombreuses manifestations, au risque de sa vie. Adja s’éloigne de plus en plus de ses études.

Le film est passionnant et réaliste dans la manière de montrer les difficultés que rencontrent les manifestants. Que va devenir Adja ?

Ines Chekaba :

L’Horizon d’Emilie Carpentier, est un film engagé réalisé avec beaucoup de réalisme, et qui met en scène une romance. Le film suit une jeune femme, Adja, qui rencontre un jeune activiste, Arthur, qui soutient ses parents dans leurs luttes pour sauver leur ferme. Adja va beaucoup s’attacher à lui et à sa cause. Jusqu’à mettre sa vie en danger par amour pour Arthur et son choix de s’engager.

J’ai trouvé que ce film était une belle histoire qui prouve que les gens sont persévérants quand ils le veulent, mais aussi que l’amour peut mettre en danger. Le film en lui-même était bien réalisé, les acteurs jouaient bien et les plans bien filmés. La fin vous intéresse ? Le film est actuellement au cinéma !

Nada Dardour :

L’Horizon , réalisé par Emilie Carpentier, est un film que j’ai aimé pour ses mouvements de caméra, comme lorsque celle-ci se renverse à 180 degrés et que le sol se retrouve en haut et le ciel en bas. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages. Tracy Gotoar, qui joue Adja, le personnage principal, est une très bonne actrice. Un film que les jeunes aimeront autant que les adultes.

Même rédacteur·ice :

 

L’Horizon

D’ Emilie Carpentier

France, 2021

90 minutes

Voir aussi...