[youtube id="ZWmrfgj0MZI"]

Une évidence : Unfinished Sympathy fait partie de ces chansons d'exception, comme il en existe quelques-unes seulement par décennie, qui définissent une époque, un state of the art de la musique populaire.

En 1991, Massive Attack n'est pas encore une grosse machine : le groupe originaire de Bristol sort son premier album, Blue Lines, et le trip-hop va devenir le nouveau nom fourre-tout de ce qui ne rentre pas dans les cases. Pour lancer l'album sur MTV, le clip réalisé par Baillie Walsh est un long plan-séquence tourné sur Pico Boulevard à Los Angeles. On y voit la chanteuse Shara Nelson arpenter la rue, indifférente à son environnement : rarement (jamais ?) le feeling d'une chanson aura été si bien traduit en images.

Si certaines chansons rendent le meilleur compte de leur époque, ce retour à L.A. est amer, vingt-cinq ans après les merveilleuses Good Vibrations des Beach Boys...