Une longue histoire lie Iris à la Cambre. 

 

Karoo : Quel est ton travail à la Cambre ?

Iris Alexandre : Je suis assistante et conférencière dans l'option cinéma d'animation. J'encadre les projets des étudiants des différentes années et dispense des cours élémentaires pour les élèves de première année.

­ Pourquoi la Cambre plutôt qu'une autre école ?

J'y ai fait mes études et... y suis restée. J'y ai passé des très riches années de scolarité et suis ravie d'y avoir ensuite intégré l'équipe pédagogique.

­ Tu t'es rendue au festival d'Annecy, où tu as accompagné des étudiants. Tu me disais y aller pour constater les nouveautés et les avancements en technique d’animation. Y as-­tu découvert quelque chose d’intéressant ?

J'ai pu (enfin!) y découvrir « Ma vie de Courgette », un long métrage en stop motion réalisé en France. Un film qui était très attendu et qui a rencontré un public conquis. Il a remporté deux prix prestigieux : LE Cristal du long­métrage et le prix du Public.

­ Es-­tu spécialisée dans un technique d'animation particulière ? Quelle est celle qui te correspond le mieux ? 

Ma technique de prédilection est le stop motion. Cela regroupe toutes les techniques de prise de vue image par image, de marionnettes, sable, papier découpé, objets... qui sont manipulés en « vrai » devant ou sous la caméra. J'ai un réel besoin dans mon travail d'une part de manipulation manuelle.

Il paraît que tu travailles sur un film en Flandre... peux-­tu nous en dire un peu plus ?

Je suis actuellement animatrice sur une série TV en stop motion pour les 3 à 6 ans. Je crois que le début de la diffusion est prévue pour la fin de l'année, c'est en néerlandais mais ce devrait être assez accessible !

 

[vimeo id="107255815" mode="normal"]

 

Tout autre chose

As-tu un livre préféré ?

J'adore les polars noirs gastronomiques de Michèle Barrière, qui allient à la fois découvertes historiques culinaires et suspens. Souper mortel aux étuves est le premier de la saga Savoisy.

Un film ?

La famille Tenenbaum de Wes Anderson, un réalisateur qui a vraiment une façon très personnelle de montrer et raconter ses histoires, une image très soignée et toujours une pointe d'humour et de surprise qui m'enchantent.

Une autre œuvre ?

Les Gymnopédies d'Erik Satie, les partitions méritent vraiment d'être lues...

En savoir plus...

Une petite visite sur sa page Vimeo ?