Journaliste, comédienne, présentatrice : Caroline Veyt mène en beauté une carrière qui l'entraîne de la scène aux studios. Présente à la radio, à la télé... et dans Karoo !

Quelle serait la destination idéale pour vos vacances ?
Peu importe le lieu, pourvu qu'il y ait ceux que j'aime, du soleil, une mer pas trop agitée, du calme...et quelques sites à visiter.

Quel événement retenez-vous de la saison qui vient de s'écouler ?
Je retiendrai Mons 2015 parce qu'on en parle partout, même si je dois avouer que jusqu'ici, je ne suis cela que de loin...je n'y suis pas encore allée (mais c'est prévu !)
Sinon un chouette événement qui vient de se terminer, c'est le Festival Musiq 3 ; c'est chaleureux, convivial, qualitatif ; de quoi faire entrer tout le monde dans le bain du classique ! Je n'ai vu que 2 concerts cette année, mais je dois résolument bloquer mon dernier week-end de juin l'an prochain !

Quels sont vos projets pour la rentrée ?
Ma rentrée sera encore plus ancrée sur La Trois, qui fêtera ses 5 ans et nous allons marquer le coup ! Je devrais avoir une présence plus systématique sur la chaîne en soirée : il y aura une nouvelle émission en lien avec la musique classique et puis, à la fin de l'année, retour sur les planches avec l'adaptation théâtrale des Émotifs anonymes !

Journaliste, comédienne, présentatrice, vous cumulez les activités : une préférence malgré tout pour l'une d'entre elles ?
Je crois que c'est dans la variété que je trouve mon bonheur ; en changeant de projets, de sujets, en travaillant avec des équipes différentes. Là je reprends un peu la comédie, ce n'était pas prévu et je retrouve un plaisir immense à jouer et, à nouveau, à faire de belles rencontres.

Quel souvenir marquant garderez-vous de cette édition 2015 du Concours Reine Elizabeth ?
Il y a plein de choses marquantes ! D'abord, de l'intérieur, c'est une belle aventure humaine : on passe une semaine avec une chouette équipe, on est à Bozar comme à la maison et chaque soir on accueille des invités différents, qui sont intéressants, enthousiastes, contents d'être là avec nous. C'est vraiment gai à vivre.

Je retiendrai aussi que, contrairement à l'an dernier où j'étais hyper stressée de faire mes premiers pas à la présentation de ce Concours prestigieux, cette année je me suis détendue et j'ai beaucoup plus profité de la musique, j'ai été beaucoup plus sensible aux personnalités des musiciens.
Et puis c'est une bulle qui nous extrait de notre quotidien : les directs sont épuisants physiquement, mais on en sort ressourcés mentalement. C'était une semaine magnifique !

Quel livre emporterez-vous cet été en vacances ?
Rien n'est décidé...en général, je fais un tour en librairie avant de partir & je me laisse inspirer. Ça doit être assez léger, prenant...histoire de pouvoir être lu sur un transat tout en étant interrompue toutes les 3 minutes pour les enfants.
On vient de m'offrir Le vent sombre, de Tom Hillerman. Si je ne l'ai pas lu avant, je l'emporterai dans mes bagages.