critique &
création culturelle

Dé/nicher

Pour célébrer ses dix ans, en décembre 2023, Karoo a sorti un objet-livre inédit qui se veut la synthèse de ses considérations entre création artistique et critique culturelle : Dé/nicher. Autour de ce thème, rédacteur·ices et photographes présentent leurs impressions sur nos manières d’habiter un territoire.

Le 20 décembre dernier, Karoo fêtait sa première décennie au Cirque Royal. Outre des performances artistiques, la présentation du nouveau site de Karoo et des moments d’échanges, de souvenirs et de convivialité, la soirée a été l’occasion de présenter Dé/nicher, un objet-livre autour de la photographie, créé pour l’occasion.

Si Dé/nicher a été prévu comme cadeau pour toutes les personnes ayant répondu présentes à cette soirée, le livre sera bientôt à retrouver dans quelques librairies de la Fédération Wallonie-Bruxelles1. Toutes les trois semaines de ce premier semestre 2024, des galeries virtuelles seront consacrées aux sept photographes ayant présentés un portfolio dans Dé/nicher. Ces galeries présenteront les photos reprises dans Dé/nicher, mais également d’autres photos de leur série, et seront accompagnées de l’interview publiée.

La curation menée par Anna Basile, Justine Jacquemin et Natalie Malisse offre de découvrir 24 photographes qui explorent, cartographient, recensent ou déconstruisent l’intime ou le social, la solitude ou le collectif, la chair ou le concept. 

À travers une série de photographies et un entretien : Madame Georgette alias Flavio Montrone & Pauline Tsikalakis, Elke Pannier, Camille Picquot, Pascal Sgro, Marens Van Leunen, Eri Vanluchene & Mirre Nimmegeers, Tom Lyon & Pauline Vanden Neste. Grâce à une photographie unique : Marie Aynaud, Joris Degas, Selma Gurbuz, Hugo Istace & Justine Menighini, Youqine Lefevre, Catherine Lemblé, Jan Nijs, Sarah Stone, Oriane Thomasson, Simon Van Geel, Oxiea Villamonte, Serena Vittorini.

Douze textes frottent également ces pages et font apparaître le génie des lieux par l’entremise de : Martha Beullens, Alice Crouzery, Allan Debatty, Luna Descamps, Séphora Duez, Robin Faymonville, Clarisse Michaux, Elias Preszow, Victor Raynaud, Thibault Scohier, Louise Van Brabant, Louis Wiart.

Les portraits d’artistes ont été rédigés par Anna Basile, Nicolas Baudoin, Julie Derycke, Manon Faes, Héloïse Trioen, Louise Valin, Jérôme Warichet.

Le comité artistique et éditorial lors de la présentation de Dé/nicher (de gauche à droite : Natalie Malisse, Anna Basile, Justine Jacquemin, Mona Habibizadeh, Julie Derycke, Lorent Corbeel) ©Sérgio A. Pellissari

Un titre étonnant, Dé/nicher. On y trouve autant qu’on y cherche, humblement, dans les coins, dans les failles, partout où ça se cache et là où ça travaille secrètement, tandis que le reste du monde y reste aveugle. Et depuis dix ans maintenant, Karoo déniche. Une fois pour toutes, il a quitté sa zone de confort en 2013 à travers une plateforme web consacrée à la critique et à la création culturelle, à l’affût des jeunes talents, prompt à s’enthousiasmer, toujours désireux de servir de tremplin à qui voudrait dénicher du confortable prêt-à-penser et du déjà-vu qui enferme.

En tout, plus de 400 collaborations artistiques ou rédactionnelles, des milliers d’échanges, des années d’éclosions spontanées et travaillées de voix, de signes, de regards, de discours et de gestes. L’œuvre d’une équipe et d’un réseau habités par un goût commun pour la découverte, la culture, l’ici et l’ailleurs ; passionnés par l’idée de partager, persuadés que ce qui est beau aide à comprendre et à aimer.

On a donc décidé de fêter ça, d’offrir un cadeau à toutes les personnes ayant participé ou soutenu notre projet durant ce qui sera un jour, on l’espère, l’enfance de Karoo. Alors quoi de mieux que de revenir à ce papier qu’on aime tant, pour la noblesse qu’il tire de son poids, de sa consistance, du temps qu’il dépose plus qu’il n’impose. Puis d’interroger ce lieu, le livre, métaphore de nos bonds en avant.

Comment habite-t-on, comment s’habite-t-on ? Comment sommes-nous liés à notre environnement et comment cela nous lie-t-il les uns avec les autres ? Quelle est la texture, quelle est la fragilité de ce lien ? Et ces objets partout présents, contenus ou contenants, que nous disent-ils, quel dialogue écrivons-nous ensemble ?

Vingt-quatre photographes, sept journalistes et douze auteur·ices explorent ces questions dans cet ouvrage, faisant ainsi écho aux considérations quotidiennes de Karoo : on y privilégie la jeunesse, la création locale, des regards intelligents et porteurs de sens sur le monde qui nous entoure, avec toujours un souci d’équité, de parité et d’innovation. Poétiques ou drôles, philosophiques ou intimes, tous ces mécanismes d’expression sont le reflet des personnalités qui composent notre nid provisoire, Dé/nicher.

Lorent Corbeel & Julie Derycke

Même rédacteur·ice :