Passionnée, passionnante, Bozena Coignet a intégré l'équipe d'Europalia en 2001, lors de l'édition consacrée à son pays natal, la Pologne. C'est ainsi qu'elle est devenue le partenaire privilégié, ainsi qu'une amie toujours radieuse, d'Indications puis de Karoo !

2014-11-29 23.14.28

Quel livre emporterez-vous cet été en vacances ?
Ce sera Bascoulard, dessinateur virtuose, clochard magnifique, femme inventée paru chez les Cahiers Dessinés en 2014 et lauréat du Prix du livre Mauvais Genres 2015. Je suis très touchée par son travail.
Et puis Encore, le nouveau roman de Hakan Günday qui viendra chez nous cet automne. L'histoire d’un enfant monstre né au cœur d’un réseau de trafic de clandestins. « Un roman coup de poing » dit Libération. Le sujet est fort et terriblement actuel… Je suis curieuse.

Quelle serait la destination idéale pour vos vacances ?
Ma maison natale dans un petit village montagnard aux pieds des Tatras, en Pologne. Au bord d’une rivière terriblement froide même en été mais qui invite aux baignades. C’est là-bas qu’on mange les framboises du jardin au petit-déjeuner et qu'on appelle les poules pas leur prénom. C’est là aussi que je me ressource au mieux. Mon Rytro !

Quel évènement retenez-vous de la saison culturelle qui vient de s'écouler ?
Un étonnant Betrayal d’Harold Pinter mis en scène par Mesut Arslan et avec une singulière scénographie/installation de l’artiste Lawrence Malstaf que j’ai vu au STUK à Leuven. Ça parle de passion et de médiocrité, de mensonges et de désirs, de trahisons et d'illusions. Un jeu déconcertant du temps, de la mémoire et de l’espace, tant pour les acteurs que pour le spectateur, qui se meut librement sur scène. J’ai vraiment bien aimé.

9791090875210

Quels sont vos projets pour la rentrée ?
Ma rentrée sera rock’n’roll et dans les tons turquoises. Comme à chaque édition d’Europalia, je suis toujours étonnée par la quantité d'artistes et de projets que nous avons réussi à mettre en place. Il va falloir maintenant être présente, ne pas rater une miette de cette belle aventure. Une aventure qui prend autant qu’elle donne.

Déjà un souvenir marquant de cet Europalia Turquie qui s’annonce ?
Ma rencontre avec Istanbul ! Quelle ville ! Quel héritage ! Quel théâtre de la vie aussi... J'en suis encore bouleversée. Elle ne ressemble à aucune autre. En plus d’être magnifique, elle se révèle multiple. À chaque tournant de rue c’est une nouvelle aventure qui commence. J'y reviendrai, je me le suis promis.