Après une licence en histoire de l'art et une formation en sculpture à la Cambre, le parcours hétéroclite de Catherine Évrard la conduit à travailler en collaboration avec différentes structures culturelles en proposant des ateliers à des publics multiples où elle sert de liant, genre de maïzena de la rencontre humaine et de l'approche de l'émotion esthétique.

Quel livre emporterez-vous dans vos valises?
Même les cow-girls ont du vague à l'âme de Tom Robbins. Ce livre n'arrête pas de me surprendre, j'aime sa puissance évocatrice et poétique, ses analogies exubérantes et particulières, son engagement pour l'émancipation des femmes.

Quelle exposition vous a marqué cette saison ?
Work-Travail-Arbeid d'Anne Teresa De Keersmaeker. J'ai eu l'occasion de bien approfondir le processus mis en place et d'être happée dans une autre temporalité, dans un ici et maintenant qui nous fait regarder les choses autrement... Une expérience envoûtante.

Quel sera votre programme cet été ?
Après une semaine de stage avec les enfants autour du potager du Wiels, nous partons faire une grande randonnée de douzejours dans le Corentin. Nous démarrons de Cherbourg pour rejoindre le mont Saint-Michel. Après quoi je pars avec mes enfants faire du camping une semaine en Ardèche et puis fin août je réalise les accessoires et les décors pour un court métrage belge.

tom-robbinsQuelle est votre définition du mot « vacances » ?
Laisser une place vacante pour l'aération du feuillu cervical, laisser souffler le vent dans les branches, changer de rythme.

Quelle serait votre destination vacances idéale ?
Étant citadine, mes destinations de prédilection sont souvent pour vivre un changement, un retour à la nature aussi sauvage qu'elle soit.

Quels seront tes projets à la rentrée ?
Continuité des différents projets avec le Wiels (visites guidées, workshops...) et La Vénerie (projet émerveillement). Poursuite de mes recherches vocales (improvisation, jazz vocal).