Où en est l’Europe après les différents attentats ? Quelles sont les dérives auxquelles la peur peut nous mener ? À travers cette création, la compagnie ekwa nous dépeint un tableau reprenant des angoisses aujourd’hui bien présentes dans nos vies.

Europa-unies dans l’oubli est la troisième création de la compagnie ekwa, une jeune compagnie qui s’est formée en 2014, rassemblant cinq comédiennes. Il leur tient à cœur de mêler dans leur spectacle différents domaines artistiques tels que le théâtre, la danse, le chant… pour toucher d’autant plus leur public avec le message qu’elles veulent transmettre.

Dans Europa-unies dans l’oubli, elles se mettent en scène dans un huis clos angoissant. Au début du spectacle, commence une soirée entre copines : décor très parlant pour les jeunes qui peuvent eux-mêmes se reconnaître dans les adolescentes qui leur font face sur scène. Ces quatre amies incarnent des profils très variés : des sorteuses multipliant les conquêtes aux plus timides… Des personnalités bien marquées et si différentes que l’ambiance en devient même électrique ! Mais raconter une soirée entre filles n’était pas l’objectif, le décor efficace servant à amener des sujets bien plus percutants : la responsabilité de l'Europe dans la situation mondiale, la montée en puissance de groupes terroristes, les peurs de la population et les dérives des réseaux sociaux.

Au fil de la pièce, les quatre jeunes filles vont se lancer dans une discussion philosophique et politique remettant en cause l’Europe et son fonctionnement, allant jusqu’à ébranler toutes leurs certitudes. Les personnalités vont alors se révéler et les discours vont se faire plus vrais, plus touchants. Mais au milieu de toutes ces discussions, une nouvelle, qui leur parvient  par les réseaux sociaux, pèse et menace : un groupe terroriste non religieux s’est emparé de l’Europe et s’apprête à soumettre le peuple… La peur va alors prendre le dessus et le final ne laissera personne indemne. Le choix de la mise en scène en huis clos augmente encore plus la tension déjà régnante.

À cette histoire s’ajoute d’autres éléments artistiques tels que la danse, la musique, mais également l’utilisation de moyens techniques tels que la projection de capsules vidéo informatives et originales. Elles permettent de donner du rythme à ce huis clos en coupant les longues scènes, de garder le public captivé et d’intensifier la tension au fur et à mesure de la pièce.

Ce spectacle de théâtre contemporain mêle différents domaines artistiques, tels le théâtre réaliste et la danse avec en fond des sujets actuels forts. L’interprétation des jeunes comédiennes trouble par sa justesse. La création en devient très parlante et montre un aspect « jeune » du théâtre, permettant de faire faire prendre conscience que ce dernier n’a pas d’âge, pas de limites et qu’il sait toucher tous les publics.

À l’issue de la pièce, il nous est inévitable de s’interroger sur nos propres réactions dans une situation pareille. L’amour et l’amitié garderont-ils le dessus dans nos vies face à la peur et l’oppression ? Quel danger peut représenter l’information véhiculée par les réseaux sociaux lorsque la peur est maître ? Un questionnement touchant en plein cœur de la société d’aujourd’hui.

Zélie Barras

En savoir plus...

 

Europa-Unies dans l’oubli

Création collective : Ekwa Compagnie
Mise en scène : Lucy Mattot
Avec Sarah Joseph, Zoé Henne, Louise Wan-Line et Laura Mann
Chorégraphies : Maylis Mayoka
Création Lumières : Hugo Ortiz
Avec le soutien du Théâtre de l’Aléna et du Centre Culturel du Pays des Collines.